Utila

1-Utila

 

Je dois avouer que nous avons été très surpris par le nombre de gens habitant à Roatan ou venant à Roatan depuis plusieurs années qui n’étaient jamais allés à Utila et tous ceux qui nous ont déconseillé d’y aller. On a tout entendu: c’est trop petit, il n’y a rien faire, vous allez vous y ennuyer… et vous reviendrez vite…
En fait, nous on voulait passer plus de temps à Utila qu’à Roatan dès le départ parce que c’est Utila que j’avais découvert en premier et que l’ambiance « village » nous attirait plus. Alors on n’a pas tenu compte de tous les commentaires négatifs en se disant que si vraiment, ça ne nous plaisait pas, on bougerait ailleurs, peut-être sur Guanaja… En final, on a vraiment regretté de ne pas y être allé plus tôt…

 

 

C’est vrai qu’Utila est toute petite comparée à Roatan: moins de 50kms2 (11 kms de long par 4 au point le plus large), 3000 habitants et une seule route. 4 voitures sur l’île, on se déplace en tuk-tuk, voiture de golf ou vélo. Peu de vrais touristes, surtout des plongeurs et quasiment pas de français! Ambiance très caribéenne où le temps s’arrête au plus chaud de la journée et tout reprend dès que le soleil se couche. Très vite, tout le monde vous connait et vous dit bonjour et cerise sur le gâteau, tout y est moitié prix de Roatan. On s’y promène en tenue de plage, en tongs ou pieds nus… une ambiance à la cool, très agréable.

 

 

 

BANQUE ET DISTRIBUTEURS

 

Pour le change, il y a une agence de la banque BANCO ATLANTIDA juste en sortant du débarcadère. Elle est ouverte du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00 et le samedi de 9h00 à 13h00. Il est dit sur certains sites qu’on ne peut pas y changer d’euros ce qui est faux. On peut acheter et vendre des dollars et des euros (maximum 200€) à condition que les billets ne soient ni cornés, ni déchirés même légèrement. Astuce: pour avoir 400€, on y allait à 2…
A côté de la banque, on trouve un distributeur d’argent et un autre, un peu plus loin sur la droite d’une banque différente, pratique si votre carte est refusée par une des 2.

 

 

 

LOCATION VELOS

 

De nombreux endroits pour louer des vélos mais pas facile de trouver des beach bikes qui n’aient pas l’air d’antiquités.
Nous avons loué les notres: un beach bike simple à rétro pédalage et un tricycle avec panier (pratique pour les courses) à LOS PRIMOS RENTAL, un tout petit local grillagé juste avant MERMAIDS. On a payé 75$ pour 10 jours de location des 2 vélos en laissant une pièce d’identité en caution. Le permis international est accepté et il est facilement remplaçable au retour en France en cas de perte.
N’oubliez pas de demander un antivol et d’attacher vos vélos car ils sont souvent « empruntés »… Prudence la nuit, aucun des vélos n’est équipé de lumière…

 

 

LOCATION VEHICULES

 

Que ce soit pour un scooter, une moto, un quad ou une voiturette de golf, BODDEN RENTALS a un peu le monopole et tous les kiosques proposant une location sont une de ses filiales !!! 

Si vous pensez louer une voiture de golf, prenez le modèle avec les grosses roues avec des pneus tout terrain plutôt que celle rabaissée avec les petites roues avec laquelle vous n’avez pas droit de faire du hors pistes. Considérant qu’il y a très peu de routes bitumées sur l’île et qu’on se retrouve vite sur des chemins de terre, vous ne pourriez pas aller très loin !!!
Si vous désirez vous promener jusqu’à PUMPKIN HILL BEACH, n’hésitez pas, louez un quad car ces voitures de golf ne sont pas équipées de 4 roues motrices. Malheureusement pour nous, tous les quads de location étaient en réparation le jour où nous avons fait la balade et au premier passage de boue, nous nous sommes tankés !!! Un grand merci au fermier du coin qui est venu spontanément nous tracter avec son buggy 4X4 !!!
N’hésitez pas à négocier si vous prenez la location pour une journée… Une pièce d’identité vous sera demandée en caution.
Comme pour les vélos, le permis international convient tout à fait.

 

 

FERRY UTILA-ROATAN

 

Le retour sur Roatan en ferry est quasi similaire à l’aller sauf que si vous avez acheté un aller-retour au départ de Roatan comme nous l’avons fait, il faut tout de même passer au bureau dans la rue principale pour récupérer des tags bagages sur présentation des billets et des passeports. Ils ne sont pas disponibles sur le quai et on ne vous embarquera pas vos bagages sans ces fameux tags. Contrairement à l’aller, on ne nous remettra pas une partie de ces tags car ce sont des étiquettes avec nos noms que l’on colle directement sur les bagages.
A l’arrivée du bateau, il y a de nombreux taxis et le trajet jusqu’à l’aéroport de Roatan coûte 10$.

Partagez...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.