Namibie

La Préparation du Voyage

 

Pourquoi partir en Namibie ?

 

Principalement au départ pour voir le désert du Namib et ses dunes de sable rouge. Ecouter les dunes qui chantent… 
Et puis réaliser un délire: faire ce voyage en autonomie avec un 4X4 sur-équipé…

 

La Namibie est grande comme 1,3 fois la France et il n’y a que 2 millions d’habitants. C’est le 2ème pays le moins peuplé du monde après la Mongolie avec une densité de 2,6 habitant/km2.  80% du réseau routier est constitué de pistes. On sait donc d’avance que l’on ne va pas voir grand monde et qu’il vaut mieux avoir un maximum d’autonomie.

 

 

La préparation du voyage

 

 

Nous voulons réaliser un périple d’un mois en novembre mais je ne sais absolument pas si ça va être possible ou non. Je me mets à la recherche du véhicule en septembre. Très vite, je me rends compte qu’il y a 6 types de 4X4 à louer:

 

Notre préférence va au Ford Ranger D/Cab 4×4 Luxury safary Camper 3.2 Automatique, le dernier sur les photos. C’est celui qui nous semble le plus pratique et le plus robuste pour ce que nous voulons faire (et ça se vérifiera sur place).

 

Je contacte toutes les agences de location locales et internationales. Ce qui est pratique avec l’Afrique australe, c’est qu’il y a peu de décalage horaire: (juste une heure avec la Namibie), du coup on me répond quasi instantanément.
Peu d’agences (3) ont le véhicule que nous voulons et le meilleur rapport qualité/prix m’est proposé par DRIVE SOUTH AFRICA , un représentant AVIS, à environ 100€/jour assurances comprises.

 

 

On nous demande un pré-paiement pour pouvoir le réserver car il y a beaucoup de demandes et ce 4×4 est très prisé. Nous le faisons en toute sécurité.
Nous demandons une prise et une restitution du véhicule à l’aéroport de Windhoek. Et bien que le véhicule soit totalement équipé même en literie, en prévision des nuits fraîches et du confort de nos cervicales, nous décidons d’emporter notre couette et nos oreillers. En novembre, il fait environ 45°C la journée et 15°C la nuit mais si vous partez durant l’hiver austral (notre été en hémisphère nord), les journées seront plus fraîches et les nuits très froides (il n’est pas rare que ça avoisine les 0°C voire moins !!!)

 

 

Nous réservons un vol sur Air France pour Johannesburg avec une correspondance pour Windhoek sur South African Airways aller-retour.

 

Nous construisons notre itinéraire avec l’aide de Google maps. Le critère principal est de visiter tout ce qu’on veut voir en conduisant un maximum de 5h dans la journée et moins si possible parce que c’est quand même les vacances.

 

 

Itinéraire Voyage Namibie (plan interactif)

 

 

Nous réservons:

 

– la 1ère nuit d’hôtel via booking à l’AIRPORT LODGE  à 15 mns de l’aéroport. Ça nous semble une bonne option pour se reposer avant de prendre la route le lendemain car c’est un petit hôtel typique, dans la nature…

– la dernière nuit à l’ETANGO RANCH FARM  juste en face de l’aéroport et pour autant encore dans la nature…

– les nuits dans les campings des réserves. Une nuit à SESSRIEM CAMPSITE  dans le parc parce qu’il est quasi impossible d’obtenir une place sans réservation préalable. 2 nuits à OLIFANTRUS, 1 nuit à OKAUKUEJO, 1 nuit à HALALI et 1 nuit à NAMOTONI dans le parc d’ETOSHA. Dans les faits, seule la réservation à OKAUKEJO était nécessaire car le camp est très fréquenté sinon on peut réserver les emplacements dans les autres camps à la réception du parc.

– 3 nuits à Swakopmund au BRIGADOON B&B  parce qu’on avait été prévenus qu’il y faisait trop froid et humide pour camper. On avait fait la demande pour louer un chalet mais on n’a jamais eu de réponse…

 

Pour les autres nuits, nous relevons des adresses qui ont l’air sympa mais nous nous gardons la liberté de changer en cours de route. Le site namibien, THE CARD BOX nous sera d’ailleurs d’une grande aide pour trouver des hébergements et réserver en ligne sur place. 

 

 

Les bagages

 

Nous décidons de partir avec 3 gros sacs de voyage qui seront beaucoup plus faciles à caser dans la voiture que des valises rigides.

1) Un sac pour l’intendance du voyage avec:

– Notre couette 2m x 2m et 2 oreillers rectangulaires emballés sous vide (la literie fournie avec le camion ressemble à un paquetage de l’armée: draps et couvertures en laine).
– 2 draps de bain (ils sont également fournis mais ce sont plus des petites serviettes bien rêches)
– Une bouilloire électrique et quelques dosettes de café soluble.
– Une trousse de premier secours (composition dans chapitre santé)
– Un gros stock de protections solaires
– Les produits de toilette avec un stock renforcé de crème hydratante
– Des sticks à lèvres pour contrer les gerçures dues à la sécheresse
– Les chargeurs pour nos tablettes, pc et appareil photo
– Une multi-prise (indispensable car il n’y a qu’une seule prise électrique sur les emplacements)
– Un adaptateur pour pouvoir la brancher (pour info, les prises en Namibie sont de type D/M) 
– Une perche à selfies
– Les accessoires de la Gopro et des appareils photos
– 2 paires de jumelles
– 1 tire-bouchon pour les apéros avec du bon vin sud-africain
– Un rouleau de fil à linge avec une vingtaine d’épingles pour les lessives et les draps de bain après les douches.
– Des paquets de lingettes déodorantes, hydratantes, désinfectantes… camping oblige!
– 2 lampes frontales (indispensables pour se déplacer dans les campements)
– Un couteau de plongée
– Un kit de couture de dépannage
– Notre GPS Garmin beaucoup plus pratique que celui proposé avec la voiture
– Une tulipe aussi appelé « pisse-debout »… bon, je préviens, j’attaque un sujet pas glamour du tout mais qui peut résoudre le problème de l’envie de pipi la nuit en camping surtout pour les filles !!! Sortir de la couette chaude pour se rhabiller entièrement (chaussures comprises!), descendre l’échelle sans tomber, prendre la lampe pour rejoindre les toilettes sans savoir sur quel animal sauvage on peut tomber quand on a une envie pressante devient vite une galère !!! Si pour les hommes, une bouteille vide peut dépanner, pour les femmes, c’est une autre histoire… J’ai opté pour une tulipe en silicone qui permet aussi d’utiliser une bouteille mais ce n’est pas si évident que ça à utiliser, il vaut donc mieux s’exercer avant de partir !!! J’avoue que j’ai crisé quelques fois sur le sujet !!!

 

 

2) Un sac chacun avec nos affaires personnelles:

– Un chapeau chacun (indispensable!)
– 2 ou 3 pantalons style « Battle-dress »
– Un bermuda
– Des chaussures montantes avec semelle anti-dérapante
– Un maillot de bain (on s’en servira peu car il y a peu de piscines dans le désert et l’eau de l’océan est glaciale!)
– Des chaussettes en coton
– Des tee-shirts à manches longues
– Des débardeurs
– 1 ou 2 vestes chaudes en polaire pour les nuits fraîches ( en fait, tout pour pouvoir appliquer la pratique de l’oignon avec différentes couches que l’on peut mettre ou retirer en fonction de la température)
– Des tongs pour aérer les pieds le soir au camp
– 1 robe pour moi pour garder quand même un peu de féminité dans certains restos un peu « chics »!
– Au moins une paire chacun de lunettes de soleil de rechange en cas de perte ou de casse

 

Il est recommandé de prendre des vêtements de couleur naturelle (beige, kaki, marron..) et les couleurs vives (rouge, blanc, jaune…) qui peuvent effrayer les animaux….

 

Evidemment, tout ce qui est fragile: appareil photos, tablette, pc, caméra Gopro voyagera dans nos sacs cabine.

Partagez...