Panama

6-Boquete

274 kms entre Santa Catalina que nous sommes sensés faire en un peu plus de 4h mais comme il fait très chaud, nous faisons un stop à Las Palmas pour faire trempette dans un endroit fabuleux et encore très méconnu: EL SATO. Une piscine naturelle au milieu de la forêt avec une chute d’eau très photogénique. Un bijou dans un écrin de verdure !!! Il n’y a que quelques locaux qui se baignent…C’est vraiment l’étape parfaite pour un pique-nique et une baignade rafraîchissante….

 

Oasis Surf Camp, Santa Catalina, Panama à Boquete, Chiriquí, Panama – Google Maps

 

Pour y aller, il faut suivre les signes pour EL SATO dans le village de Las Palmas. La cascade se trouve à environ 1,5 km du centre du village, on peut même y aller à pied 

 

 

On a tellement de mal à quitter cet endroit paradisiaque pour retourner dans la fournaise de la voiture que c’est tard que nous arriverons à Boquete. On est tout de suite surpris par le climat qui est beaucoup plus frais, une petite laine est vite nécessaire. La région est d’ailleurs très populaire pour les Panaméens qui veulent échapper à la chaleur de la côte. Cette fraîcheur y fait que l’on cultive les fleurs, les agrumes, les fraises, le café et de nombreux légumes sur ces terres fertiles d’origine volcanique. Boquete est reconnue pour la qualité de son café considéré comme le meilleur au Panama. Ce n’est pas pour rien qu’elle est surnommée « La Vallée des Fleurs et du Printemps Eternel » !!!

 

La Fête des Fleurs et du Café (Feria de las Flores y del Cafe), est un des événements les plus attendus dans la région et de nombreux visiteurs se rendent à Boquete au mois de janvier pour découvrir de magnifiques expositions florales et assister à des spectacles folkloriques.
Au mois d’avril, Boquete organise une autre exposition appelée « Expo Orquídeas » et qui permet aux visiteurs de découvrir de magnifiques orchidées et toutes les autres fleurs qui font la richesse de cette région.

 

 

C’est donc un endroit très touristique où il difficile de se loger sans réservation préalable même en février en dehors de ces 2 grands festivals. On pensait pouvoir prendre une chambre à la PENSION TOPAS recommandée par le Lonely Planet mais elle est complète comme tous les autres hôtels que nous visitons.

 

On finit par apprendre qu’un nouvel endroit: le DOWNTOWN SUITES vient d’ouvrir et qu’il y a sûrement de la disponibilité car il est à peine terminé.
Il est difficile à trouver parce pas encore signalé mais il se situe derrière la pension Marilos. C’est ainsi que nous avons eu un des meilleurs rapport qualité/prix de tout notre séjour. Un appartement immense dans un grand bâtiment blanc de 7 appartements de plein pied.
Nous avions le n°7 qui est un T1 avec une immense chambre avec un grand lit king size, un salon avec un canapé-lit, une télé, une kitchenette et une salle de bains avec douche et eau chaude. Une connexion wifi de bonne qualité pour la 1ère fois depuis notre arrivée au Panama. Il manquait encore un peu d’ameublement (table et chaises) mais c’est vraiment un hébergement de grande qualité très bien situé proche du centre ville que je recommande.

 

 

Le lendemain, on est partis à la recherche des sources d’eau chaude thermales de Caldera dont j’avais entendu parler. Depuis mes années au Japon, j’ai gardé un goût immodéré pour ces bains en plein air d’origine volcanique. J’avais lu que ceux de Caldera étaient situés dans le champ d’une ferme et qu’ils étaient réputés pour leurs vertus curatives. Pas facile à trouver car mal indiquées, ces sources peuvent depuis peu se visiter aussi en tour. Les informations concernant ces tours ainsi que les indications pour y aller seuls sont expliqués dans ce lien.

 

On paye 1$ au propriétaire de la ferme et on peut profiter des 4 bains tant qu’on veut…ou qu’on peut car ils vont de 38 à 46°C !!! Mon compagnon a tenté le premier bain d’où il est sorti écarlate à peine 30 secondes après !!!
Je les ai tous testés graduellement et c’est vrai que celui à 46°C ressemble un peu à un court-bouillon !!! Il faut appliquer la méthode japonaise: rentrer dans l’eau à la verticale et ne plus bouger d’un mm le temps que le corps s’habitue à la chaleur avant de pouvoir vraiment apprécier ce moment de détente…
Il n’y avait que quelques locaux qui « cuisaient » avec moi dont un vieux paysan qui m’expliquait comment les eaux curatives de ces bains lui ont sauvé une jambe fracturée à plusieurs endroits que les médecins voulaient lui amputer…
N’ayant rien à « réparer » à ce moment là, je ne peux garantir l’effet guérison mais ce qui est sûr, c’est qu’on est vraiment très détendu en sortant. On peut ensuite appliquer la méthode scandinave et aller plonger dans la rivière fraîche et bouillonnante qui coule une centaine de mètres plus loin…..

 

 

Le soir, nous avons voulu tester le restaurant n°1 de TripAdvisor: THE ROCK. Une fois de plus, ça ne m’a pas réconcilié avec ce site. Aux dires des nombreux commentaires dithyrambiques, on s’attendait à un restaurant branché avec une ambiance musicale sympa…Nous y étions un mercredi, jour de concert annoncé mais pas de chance, c’était passé au lundi !!!
L’ambiance y était froide et guindée.
En amuse-bouche, on nous a apporté une miche de pain chaud (excellente, je reconnais…)avec un couteau planté dedans (!!!) et du vinaigre balsamique (!!!)..Il nous a fallu observer les autres tables pour comprendre qu’on était censé faire des mouillettes de pain dans le vinaigre !!! J’en ai vu des extravagances culinaires au cours de mes voyages mais celle-là fait partie du top ten !!!
Le repas a été du même acabit, mal servi, mal cuisiné…bref, c’est un restaurant cher à la réputation surfaite qui ne vaut pas le détour à l’extérieur de la ville.

 

J’avoue que Boquete ne nous a pas laissé un souvenir impérissable et que nous avions hâte d’en partir surtout pour aller à Bocas Del Toro.

Partagez...