BelgiqueBruxelles

Bruxelles

Ma première motivation pour aller à Bruxelles a été d’aller voir le tapis de fleurs qui recouvre tous les 2 ans le parvis de la Grand-Place et la 2 ème, c’était de faire le parcours BD avec toutes ces fresques murales réalisées par les plus grands dessinateurs disséminées dans la ville….
En me renseignant sur le séjour, j’ai aussi décidé de visiter MINI-EUROPE

 

J’y suis allée en avion sur un vol direct depuis Bordeaux avec une amie. Ma première surprise en arrivant à l’aéroport de Bruxelles, c’est que peu de gens parlaient français. On m’a expliqué par la suite que la plupart des Belges francophones sont en vacances hors de leur pays au mois d’août, c’est pourquoi il y a plus de gens qui parlent flamand.

 

Donc, pas super évident de trouver les renseignements pour rejoindre le centre ville et acheter les billets. En fait, il faut descendre au niveau -1 de l’aéroport pour prendre les billets puis au niveau -2 pour prendre le train.

Vous pouvez consulter une brochure téléchargeable éditée par la SNCB (l’équivalent de notre SNCF) qui donne les horaires et les arrêts des trains.

 

L’aéroport est situé à environ 16 kms du centre ville.
On peut acheter son billet en ligne avant le départ en vérifiantt si la redevance Diabolo (instaurée pour financer les travaux) est bien comprise dans le tarif sinon il vous faudra l’acquitter à part sur le site ou à l’aéroport.

 

Nous avons pris des billets de train jusqu’à la gare centrale (Brux.Central) puis une connexion en métro jusqu’à notre station « De Broukère ».

 

 

J’avais réservé un appart-hôtel ADAGIO en plein centre ville.
Je voulais être près du centre ville que je savais entièrement piétonnier et c’était le meilleur tarif que mon CE me proposait pour 4 nuits pour 2 personnes. Nous n’avons pas regretté, en plus, nous avons eu la chance de bénéficier d’un appartement pour les personnes à mobilité réduite, bien plus grand, avec un grand balcon exposé plein sud sur le boulevard très agréable en été…2 lits jumeaux, une kitchenette pour se faire un en-cas et un café, une très bonne connexion internet, le personnel adorable, un emplacement très central à 5 mns à pied de la Grand-Place…que du bonheur !!!

 

A peine installées, nous sommes parties voir le tapis de fleurs et prendre une bière fraîche sur une terrasse ensoleillée.
Pour contempler à loisir toutes ces fleurs, nous nous sommes installées au ROY D’ESPAGNE.

 

Ce restaurant est situé sur la magnifique Grand-Place devant une magnifique façade. Etant particulièrement bien placées pour admirer le spectacle de son et lumières qui a lieu le soir, nous y sommes restées pour dîner. La carte des bières est impressionnante (plus d’une centaine..), nous avons choisi de la jouer local avec une moule-frites traditionnelle et une gueuse parfumée…Le magnifique jeux de couleurs sur cette place historique est à ne pas manquer, c’est un vrai régal de sensations!!!

 

 

 

 

Jour 1
——

Le lendemain matin, après un petit déjeuner au réputé PECK 47,  retour sur la Grand-Place pour y admirer de plus près et en plein jour le tapis de fleurs. Il ne faut pas louper la vision panoramique sur le tapis et la place que l’on a depuis les balcons de l’hôtel de ville.
Si en se promenant autour du tapis, on voit les détails de la fresque, c’est en prenant de la hauteur qu’on voit le mieux le motif dans son ensemble. C’est aussi un des meilleurs moyens pour admirer la splendeur de cette place considérée comme l’une des plus belles du monde et qui a été inscrite en 1998 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Si vous aimez l’art gothique, baroque, vous ne pourrez pas rester insensible devant cet harmonieux ensemble de bâtiments dont les façades sont toutes plus belles les unes que les autres…Une webcam a été installée sur la place et vous permettra de la visiter ainsi que le tapis virtuellement si vous n’avez pas l’occasion de vous déplacer…

 

Nous choisissons ensuite de déjeuner léger dans une restaurant de sushis proche de notre hôtel qui nous a interpellé car le tapis roulant est remplacé par un rail où circulent un train qui transporte les sushis dans ses wagons: le KABUKI !!! C’est un all you can eat où on peut aussi commander à la carte…Plutôt bon!

Une autre adresse de sushis si vous êtes fan: MAKISU. . 2 adresses dans Bruxelles. Bonne réputation.

 

Ensuite, c’est métro pour rejoindre le parc d’attractions MINI EUROPE. On y passe un bon moment à se promener entre ces maquettes à l’échelle 1/25 ème de 350 principaux monuments européens reconstitués dans les moindres détails…

 

Juste à côté se trouve l’ATOMIUM, . On peut acheter un billet combiné pour les 2 parcs. C’est vrai que la structure est originale et photogénique mais les expositions présentées quand nous y étions ne nous ont pas donné envie d’y aller. Le restaurant panoramique a une bonne réputation…

 

En repartant de MINI EUROPE, on a la surprise de voir notre 1 ère fresque BD: le « Petit Spirou » de Tome et Janry, Place de Bruparck, superbe! On a réalisé, trop tard, que nous étions alors dans le quartier de Laeken où il y a 5 belles autres fresques à voir dont « NATACHA » que je ne voulais pas louper !!! Nous aurions dû aller à la station Villo la plus proche: Station n° 281 ATOMIUM – BOULEVARD DU CENTENAIRE pour y prendre des vélos et faire le tour du quartier parce que Laeken en vélo depuis le centre ville, c’est une sacrée trotte !!! Dommage….

 

Pas très envie de manger local pour le dîner, nous nous décidons pour un restaurant indien qui se dit être un des plus réputés de la ville: le « FEUX DE BENGALE« . Il est proche de la Grand-Place et il offre une bonne variété de plats végétariens. La cuisine est un peu épicée mais elle est bonne et le rapport qualité/prix excellent.

 

Comme la veille, nous passons devant un bar qui nous intrigue: LE CERCUEIL. Dans une petite rue perpendiculaire à la Grand-Place, une déco d’Halloween bien gothique, on y boit dans des mugs en forme de cranes autour d’un cercueil…Tout un programme!
On aurait bien aimé aller y faire un tour mais la journée avait été longue et chaude et on tombait de fatigue…

 

Jour 2
——-

 

Aussitôt réveillées, après un bon café, nous prenons le bus pour arriver tôt au MARCHE AUX PUCES de MAROLLES et éventuellement y faire de jolies trouvailles… Ce marché, ouvert tous les matins est réputé pour être une brocante exceptionnelle. Même si nous y passons un bon moment, malheureusement pour nous, ce jour-là, on n’y trouvera pas notre bonheur…

 

L’ambiance de la place étant très agréable, on décide de s’installer sur la terrasse ensoleillée du restaurant CHAFF pour y déjeuner d’un bon plat maison végétarien.

 

 

Il est ensuite temps de commencer notre parcours BD à travers la ville. Les fresques que l’on voulait voir étant assez  disséminées, le mieux était de prendre un vélo pour aller de l’une à l’autre. On se met donc à la recherche de la station de vélo en libre-service « VILLO » la plus proche sur le site. On entre son adresse et on sait où elle se trouve. En plus, on est renseigné sur le nombre de vélos et de places disponibles pour le rendu. Pratique!
C’est la Station n° 38, JEU DE BALLE/VOSSENPLEIN – RUE BLAES/BLAESSTRAAT 135-141.

Il est extrêmement facile de prendre un vélo: on le retire avec une carte de crédit et on le rend en ré-insérant la même carte contre un reçu. Les tarifs sont détaillés sur le site. Pour info, on a payé un peu moins de 10€ pour une balade de 3h avec un rendu juste à côté de notre hôtel.

 

Le trajet en vélo est fantastique même si quelquefois, on joue un peu à cache-cache car les fresques ne sont pas forcément visibles dans le sens où on est…Détails du parcours dans le chapitre « Parcours BD en vélo ». Il fait très chaud, heureusement de nombreuses fontaines le long de la route s’avèrent salvatrices pour nous rafraîchir !!!

On fera un petit détour pour aller voir le fameux MANNEQUEN PIS.
L’emblème de Bruxelles qui surprend par sa petite taille de moins de 56 cms !!! Tellement petit que s’il n’y avait pas autant de monde devant, on pourrait passer devant sans le remarquer…Vous aurez peut-être l’occasion d’assister à une des 23 cérémonies de son changement de costume associé aux grands événements. Un calendrier de ces quelques 130 habillages annuels est téléchargeable en pdf.
On lui en a conçu près de 1000 costumes depuis le 17 ème siècle (date de sa création) qui font partie du patrimoine historique et sont tous exposés dans un musée que l’on peut visiter.
Un équivalent féminin du MANNEQUEN PIS a été inauguré en 1987: la JEANNEKE-PIS pour rétablir l’égalité homme/femme. Elle est encore plus petite (50cms de haut) et à moitié cachée dans une alcôve entre les numéros 10 et 12 de l’impasse de la Fidélité.

 

Le dernier venu du trio de la « famille qui pisse » en 1998, c’est le chien: le ZINNEKE-PIS qui lève négligemment la patte sur un poteau au coin de la rue des Chartreux et du Vieux Marché aux Grains. Mais si seul le Manneken-Pis profite d’une garde robe, Jeanneke est condamnée (officiellement…) à vivre nue tandis que le Zinneke se contente de sa fourrure!

 

 

 

 

On nous avait recommandé plusieurs restaurants et on a choisi le ROUGE TOMATE pour le dîner. .
Bonne cuisine gastronomique sur une terrasse dans le joli quartier de Louise. Excellente adresse!
Mais on avait le choix avec:

IMAGIN’AIR ART CAFE.  Tentant pour la « cuisine naturelle et artisanale » qu’ils proposent, le bâtiment en vieilles briques et le jardin extérieur bien agréable l’été.

TOUCAN BRASSERIE . Une des brasseries les plus cotées de la ville. Une sculpture à la Fernand Léger et un lustre de cuillères et fourchettes que j’aurais aimer aller voir….Terrasse également.

SELECTO. Une vraie cuisine de bistrot haut de gamme. Réputé plutôt cher mais savoureux.

LA FLEUR EN PAPIER DORE . Le plus ancien et authentique estaminet de Bruxelles. C’est là que se réunissaient les figures de proue du surréalisme belge du vingtième siècle: René Magritte, Louis Scutenaire, Marcel Mariën… Etablissement classé où on peut également manger.

LA MANUFACTURE . Installé dans une ancienne usine de maroquinerie. Bonne cuisine dans une belle déco style « industriel ».

LA QUINCAILLERIE . Une véritable quincaillerie à l’ancienne reconvertie en brasserie !!! Si vous aimez les lieux atypiques, vous allez adorer! L’architecture porte la signature d’un disciple de Victor HORTA dont le musée (MAISON HORTA) se trouve d’ailleurs juste au coin de la rue. A ne pas manquer si vous aimez l’art nouveau !!!

Pour manger dans des endroits insolites: un tramway, une chapelle d’hôpital militaire, une cabane dans un arbre, une piscine, une librairie, une péniche, cet article vous expliquera où et comment le faire.

 

Jour 3
——–

 

Petit déjeuner au MUSEE DU CHOCOLAT ET DU CACAO.
Des viennoiseries, jus de fruits frais et boissons chaudes suivis d’une visite du musée avec dégustation de chocolat…
Inévitable pour les addicts au chocolat que nous sommes et parfait pour faire le plein de magnésium pour la journée. Réservation obligatoire.

 

En route ensuite pour le MUSEE MAGRITTE. . En fait, c’est une section des musées royaux des beaux-arts de Belgique. Intéressant même si j’ai été déçue ne pas y voir les plus célèbres œuvres du peintre comme « Le fils de l’homme », « L’homme au chapeau melon »,…qui sont exposées dans d’autres musées étrangers ou appartiennent à des collectionneurs privés. En fait, il y a surtout des dessins….Plein d’idées cadeaux dans la boutique en sortant….

 

Un peu sur notre faim, nous allons au MUSEE DES INSTRUMENTS DE MUSIQUE. Des milliers d’instruments sur 4 étages d’un magnifique bâtiment art nouveau. Visite très intéressante. Le restaurant au dernier étage offre une vue impressionnante sur toute le centre ville!

 

Petit tour de shopping avant de regagner l’aéroport et prendre notre avion de retour…On a l’embarras du choix entre les chocolats, toutes les spécialités de spéculoos (pâte à tartiner, biscuits, bonbons…). Impossible de ne pas aller dans LA BOUTIQUE TINTIN . Magnifique univers du célèbre petit reporter, vous y trouverez les livres, les statuettes, bref tout ce qui le concerne et son entourage…

 

 

 

Si vous êtes à Bruxelles un vendredi soir entre mai et septembre, ne manquez pas les APEROS URBAINS.
La philosophie des Apéros urbains est de faire découvrir pendant l’été de nouveaux espaces publics en prenant… l’apéro. Excellente occasion pour faire des rencontres. Le lieu change toutes les semaines, il est annoncé sur leur site et leur facebook.
Intéressez-vous aussi au programme des bars éphémères qui organisent des soirées sur leur site ou aux soirées apéros des bars.

Vous pouvez télécharger:

1) un guide gourmet de Bruxelles.
2) un guide des attractions touristiques et musées de Belgique.
3) un guide de l’art nouveau à Bruxelles.
4) un guide des bières à Bruxelles.
5) un guide de la BD à Bruxelles.
6) un guide du chocolat à Bruxelles.
7) un guide visites et hébergements.

8) un city guide Pop In, court et plein de plans atypiques: city-guide-bruxelles-2015

 

Pour finir, le site officiel incontournable à visiter avant et pendant votre escapade….

Partagez...