Queensland

Cape Tribulation

 

C’est tôt qu’on a quitté Port Douglas pour prendre la route direction Cape Tribulation car on nous avait mis en garde contre la file de voitures et de camions qui font la queue à partir de 9h30.

 

 

On est donc partis à 8h00 pour être au ferry avant 9h00 et éviter le monde !!! Un peu moins d’une heure de route au milieu des champs de canne à sucre à perte de vue. Il y en a une telle immensité qu’on ne met pas en doute une seconde que les australiens soient auto-suffisants en sucre mais quel dommage qu’ils n’utilisent pas la mélasse pour en faire un rhum un peu meilleur que leur Bundaberg local !!!
Une petite voie ferrée longe la route sur laquelle on voit des petits trains étroits qui servent à rapatrier la canne jusqu’aux usines, on dirait un peu des gros jouets…

 

 

La route de 85 kms entre Port Douglas et Cape Tribulation est complètement bitumée et on peut l’emprunter sans problème sans 4X4 !!!

Par choix, nous ne sommes pas arrêtés au village de Daintree qui se situe juste avant de prendre le ferry mais il parait qu’il est charmant et très reposant…

Peu de monde au ferry, juste 2 ou 3 voitures et on embarque de suite sur la barge qui nous fait traverser le bras de la rivière Daintree infestée de crocodiles marins !!!
On paie directement sur le ferry et attention si on prend l’aller-retour, de bien garder la 2ème partie du ticket !!!

 

 

Dès que l’on a traversé, c’est un autre monde: plus de réception portable, une réception internet très aléatoire évidemment… On entre dans une forêt primaire dense âgée de 110 millions d’années, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité et a qui a connu les dinosaures… Bienvenue à Jurassic Park !!!
Il n’y a qu’une seule route donc peu de chances de se perdre mais il est utile de prendre le super plan ( Cape Tribulation Map) disponible à l’information center juste après le ferry ou au Mason’s Store, vous aurez du mal à le trouver ailleurs malheureusement…

A peine 10 mns de route et on fait un premier stop au ALEXANDRA LOOKOUT POINT qui nous permet de contempler ce panorama exceptionnel qui s’étend à perte de vue…

 

 

On croise régulièrement des panneaux, quelquefois détournés avec humour, nous rappelant qu’on est entré sur le territoire du casoar que malheureusement nous ne verrons pas…

 

 

L’entrée du DAINTREE DISCOVERY CENTRE est matérialisé par une reproduction d’un gros lézard en automate. Quelques autres spécimens de dinosaures animés sont disséminés dans le parc… 
Le prix d’entrée de 35 AU$ comprend un audio-guide en différentes langues dont le français, un gros livret explicatif et une entrée libre pendant 7 jours dans le centre.
Des passerelles à différentes hauteurs permettent de se promener dans les canopées de tous les niveaux et d’admirer la somptueuse végétation. Malheureusement, nous avons vu peu d’animaux à part un magnifique python améthyste qui se bronzait au soleil sur le bord du chemin !!!
Un coffee shop propose des boissons et des snacks ainsi qu’un plateau dégustation de spécialités de la forêt locale: « l’Indigenous Bush Tucker Tasting Plate » à 23 AU$ avec une boisson.

 

 

En continuant la route après le centre, on a le choix de 2 sentiers pédestres en forêt: le plus facile, le Jindalba Boardwalk Easy sur passerelle en bois de 650m qui part du parking et le Jindalba Circuit Track Moderate de 3kms sur sentier forestier à faire en 1 heure et demie et dont l’entrée se trouve sur la passerelle du 1er…

 

 

COW BAY est une magnifique plage qui a été très instagrammée grâce à sa balançoire en face de la mer. Attention, elle est très haute et vous aurez sûrement besoin d’aide pour vous y installer et faire cette photo incroyable…
Le sable ultra-blanc et l’eau turquoise sont une pure invitation à la baignade à laquelle il faut résister comme partout dans la région car ici les crocos marins règnent en maîtres !!! Mieux vaut aussi ne pas s’aventurer dans la mangrove juste derrière… On vient juste de commencer notre voyage, ce serait dommage qu’il s’arrête aussi vite !!!

 

 

Puisqu’on ne peut pas se baigner et qu’il faut quand même se rafraîchir de la chaleur humide, une des meilleures options est un arrêt à la DAINTREE ICECREAM FACTORY. Il s’agit de glaces faites maison avec les fruits tropicaux de leur verger.
Elles sont servies en coupelles de 4 boules dont les parfums changent tous les jours pour 7,50 AU$. Nous avons donc goûté, ce jour là, à la combinaison mangue, noix de coco, sapotier noir (black sapote, qui ressemble étrangement au chocolat) et graines d’acacia (wattleseeds).
Il y a une petite notice explicative sur les différents arbres pour visiter le verger et ainsi découvrir des fruits exotiques quelquefois méconnus car endémiques à cette partie du globe. Leurs fleurs sont également très belles.
Attention: le paiement se fait en espèces uniquement.

 

 

Un dernier arrêt sur l’immense plage déserte de THORNTON BEACH…

 

 

…et on va direct jusqu’à notre hébergement, le CAPE TRIB BEACH HOUSE. On a réservé un bungalow avant de partir de Port Douglas parce que cet établissement est réputé pour être très couru car le seul avec piscine (inexact) et sur la plage (exact).

Dès le check-in, on nous propose de nous échanger le bungalow (Escape Family Room à $160= 101€) réservé pour un autre (Ribbon Cabin à $185= 117€) plus adapté à un couple. Il est plus près de la piscine, du resto et de la plage donc on accepte.
On doit laisser la voiture en haut de la descente, près de la réception et descendre à pied avec les bagages !!!
Heureusement, un chariot salvateur nous aidera dans cette démarche… malheureusement, on ne le retrouvera pas lors du départ et de la remontée jusqu’à la voiture, il vaut mieux s’y préparer !!!

 

 

Le bungalow est sombre et humide car dans la forêt et la lumière est obligatoire toute la journée !!! De plus, il est très bruyant car mitoyen et sur le chemin de tous les points d’intérêt donc je pense qu’il y a vraiment de meilleures options d’hébergements sur Cape Tribulation à savoir:

– le SAFARI LODGE avec piscine qui propose des bungalows à 94 AU$= 60€ et des emplacements de camping
– le PK’S JUNGLE VILLAGE avec des bungalows à partir de 70 AU$= 45€
– le FERNTREE RAINFOREST LODGE dont le bungalow à étage (garden loft) entre autres, à 180 AU$= 114€ est magnifique !!!

On peut aussi louer un insolite bungalow dans un arbre, JUNGLE DAINTREE TREEHOUSE à partir de 126AU$ (78€). Si j’y retourne, je pense que mon choix se portera sur le DAINTREE CROCODYLUS qui réunit les meilleures options d’emplacement (à Cow Bay près du ferry), de budget (à partir de 85 AU$ pour 2 personnes= 54€) et d’originalité (tente safari dans la forêt!).

Le restaurant du CAPE TRIB BEACH HOUSE, le TIDES BAR AND RESTAURANT est ouvert pour le petit-déjeuner, le déjeuner et le diner. On peut y aller sans loger sur place puisqu’on commande son repas et on paie directement à la caisse…
Il vaut mieux y aller tôt le soir (avant 18h30) sous peine d’attendre très longtemps car il y a beaucoup de monde et peu de personnel malheureusement. Le filet de barramundi grillé est plutôt frit mais très bon…
Souvent le soir, un feu de camp où tout se retrouve pour partager ses récits de voyage s’organise derrière le resto…

 

 

La plage de Cape Tribulation est réellement paradisiaque: un cœur de fleurs suspendu augmente encore cette impression…
Les Flame Trees (Brachychiton acerifolius) que j’ai entre-aperçu aux gorges de Mossman, bordent la plage et je suis ravie de pouvoir observer de plus près la floraison rouge spectaculaire de cet arbre endémique à cette partie de l’Australie !!!
Pas question évidemment de se baigner car nous sommes sur le territoire des salties (crocodiles marins), les mangroves et les pancartes sont là pour nous le rappeler et même s’ils n’ont pas été signalés depuis quelques jours , une touriste inconsciente qui désirait prendre un bain de minuit quelques jours auparavant, n’est malheureusement plus là pour raconter cette baignade !!!

 

 

On consacre le lendemain à la visite de la région en commençant par EMMAGEN BEACH, la dernière plage à laquelle on peut accéder sans 4X4. Elle n’est pas facile à trouver car son chemin d’accès n’est pas signalisé, il est à peine matérialisé environ 15 mêtres après le gros figuier sur la droite de la route. La plage est immense et déserte et son environnement de mangrove et de rivière ne nous engage pas à y rester longtemps….

 

 

Pour nous baigner, on préfère aller au trou d’eau naturel qu’on nous a recommandé comme étant sans danger, l’EMMAGEN CREEK SWIMMING HOLE sur la rivière un peu plus loin sur la gauche. L’eau y est « fraîche » et superbement cristalline, pourtant… sans se concerter on hésite, il y a toujours la pancarte mettant en garde contre les crocos… Est-ce de la prudence ou un manque de témérité australienne ? On se gardera d’y nager…

 

 

On repart donc vers le sud direction le point de vue du KULKI LOOKOUT d’où on peut admirer un magnifique panorama…
Il est possible d’y aller à pied par la plage depuis la plage de Cape Tribulation mais attention aux marées car une partie de cette plage est recouverte à marée haute !!!…

 

 

On passe près de la CAPE TRIB FARM qui propose un tour visite de verger/dégustation de fruits exotiques qui dure 90 mns mais malheureusement d’octobre à mai, il n’existe que les lundis, mercredis, vendredis, samedis et dimanches et nous sommes mardi !!! De plus, il semblerait que novembre ne soit pas le meilleur mois pour avoir une grande diversité de fruits…  Il est possible de faire ce tour tous les jours entre juin et septembre au tarif de 30AU$/personne. 

 

L’heure du déjeuner approche et on hésite entre le WHET qui est réputé comme étant le meilleur restaurant de Cape Tribulation et MASON’S CAFE, un snack plus roots dont les burgers exotiques sont à tomber et sa piscine naturelle si accueillante!
Il n’y a plus aucune place pour se garer sur le parking de 6 places (!) du Whet alors nous allons chez Mason. On choisit le burger à l’émeu à 20 AU$ qui est servi dans une assiette en carton avec des couverts en plastique !!!
Nous ne sommes pas des grands spécialistes de burgers, c’est bon et copieux mais pas de quoi se relever la nuit non plus!

 

 

La baignade dans le trou d’eau derrière le resto (entrée=1 AU$/personne) est très agréable même s’il n’y a pas beaucoup de place sur la berge pour se poser…

 

 

C’est tôt le lendemain matin qu’on quitte Cape Tribulation et qu’on reprend le ferry direction le sud, il y a 142 kms jusqu’à Cairns où on dort le soir et on a prévu de d’arrêter et déjeuner au parc HARTLEY’S CROCODILE ADVENTURES dont on a acheté les billets d’entrée en combiné avec le WILDLIFE HABITAT de Port Douglas.
Sur un espace de 10 hectares, c’est une visite informative et éducative où on peut en apprendre davantage sur ces crocos dont on nous met en garde depuis notre arrivée. Après le tour en bateau sur le plan d’eau des bébêtes qui a lieu toutes les 90 mns (10h30-13h00-14h30-16h00) et qu’il ne faut pas rater car très impressionnant, on se pose au restaurant du parc, le LILIES qui surplombe le point d’eau et les énormes crocos qui passent régulièrement devant nous.

Un français qui y travaille accepte de nous donner quelques renseignements supplémentaires et c’est ainsi qu’on apprend que ce centre a été construit pour gérer la croissance en hausse de la population des crocos depuis que leur chasse est interdite. Ils récupèrent régulièrement des animaux qui s’aventurent trop près des villages et recueillent les œufs que les femelles pondent régulièrement afin que les petits ne s’échappent pas à travers les mailles du grillage du parc.
Par la suite, des locaux nous informeront que les crocos marins sont de plus en plus nombreux dans le nord de l’Australie et qu’ils posent de plus en plus de problèmes de sécurité que les autorités ont du mal à gérer !!!
La visite de la ferme consiste à voir des petits crocos dans 2 grandes cuves de béton uniquement, tout le reste est sous contrat d’exclusivité top secret avec une grande marque de maroquinerie de luxe française qui achète l’intégralité des peaux !!!

 

 

Un dernier arrêt au Rex Lookout tout proche pour le plaisir et pour ce panorama extraordinaire et c’est au BOHEMIAN RESORT à Cairns que nous dormons. On l’a sélectionné à cause de sa proximité avec l’aéroport (3kms) et notre avion pour Ayer’s Rock décollant très tôt le lendemain matin (6h25), nous ne voulons pas prendre le risque de le louper… A 65 AU$ (41€) la suite coloniale avec salle de bains privée, balcon, parking gratuit et wifi est une très bonne option. Il existe également des chambres doubles avec salle de bains partagée à 49 AU$ (30€) !!!

 

Partagez...

2 réflexions au sujet de « Cape Tribulation »

  1. A part les crocos tes photos donnent envie, ces plages semblent juste comme je les aime. Je ne connais pas ce coin. L’option glaces artisanales m’interpelle aussi.
    Cool d’avoir la listes des hôtels et restos comme d’hab.
    Tu devrais proposer tes services au guide du routard ma belle Chantal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.