Pérou

Cuzco

CUZCO est une ville très agréable où il fait bon vivre. Le seul gros souci , c’est l’altitude: environ 3400m !!! Si on ne s’est pas acclimaté avant, on va forcément voir quelques symptômes du « mal des montagnes » appelé « soroche » au Pérou: maux de tête, nausées, vomissements, fatigue, bourdonnements d’oreilles, palpitations, vertiges…La nuit, des insomnies peuvent survenir. Ces inconvénients se dissiperont généralement en 2 ou 3 jours, le temps que votre organisme s’habitue. Le soroche peut se déclarer chez toute personne qui monte au-dessus de 3000 mètres sans rapport avec son âge ou sa condition physique.

En attendant, usez et abusez de la décoction de coca (maté de coca) que les hôtels mettent en libre service. Si vous n’avez pas de contre indication, l’aspirine et plus particulièrement l’Aspégic 1000 est plus efficace que le paracétamol.
A lire: un article dédié sur le sujet

 

 

Nous logeons à l’hôtel ANTAWASI  ( 60$ la chambre simple, 70$ la double avec petit déjeuner). Il est très bien situé, proche de la Place des Armes. Les chambres sont correctes avec télé, téléphone, wifi et le personnel est très agréable….

Par choix, nous aurions préférer loger dans un hôtel de charme dans la même gamme de prix ou moins, le TAMBO DEL ARRIERO  (42$ la chambre simple, 62$ la double avec petit-déjeuner et transfert Aéroport-hôtel gratuit) mais l’inconvénient principal des circuits, c’est qu’on ne choisit pas….

Si on a les moyens, on peut aussi loger dans des endroits d’exception magnifiques, des hôtels de luxe installés dans des bâtiments historiques et classés tels que:

– le BELMOND HOTEL MONESTARIO dans un ancien monastère du 16ème siècle classé monument national.

– le CASA CARTAGENA, classé par l’Unesco.

– L’INKATERRA, dans un manoir colonial du 16 ème siècle.

– le PALACIO DEL INKA également dans une demeure du 16ème siècle.

Et si on n’en a pas les moyens de dormir dans de tels palaces, on peut toujours aller y prendre un verre, un café ou même un petit déjeuner pour en apprécier leur beauté !!!

 

Pour aider Jolanda, originaire des Pays-Bas et fondatrice de la Niños Unidos Peruanos Foundation, on peut loger dans un de ses 2 hôtels. L’argent récolté permettra de nourrir et soigner quelques 600 enfants de Cuzco et alentours dont la fondation s’occupe. Les chambres ne portent pas de numéros mais les noms de ces enfants !!! Environ 55,00$ la double avec salle de bains privée.
– le MELOC HOTEL proche de la place des Armes. 
– le FIERRO HOTEL un peu plus éloigné. 

 

 

Nous avons une journée libre à CUZCO. Nous partons donc pour une balade à pied, le marché San Pedro et le vieux Cusco, la Plaza de Armas, la Cathédrale, le temple du soleil,le quartier San Blas et ses vestiges Inca (entre autres, pierre à 12 angles). Pour aller dans le quartier branché, mon préféré: prendre la ruelle à droite de la cathédrale. Aller tout droit jusqu’à l’église San Blas (attention ça grimpe!), prendre à droite les escaliers de la fontaine puis tourner à droite….

 

 

C’est dans ce coin qu’on trouve le meilleur restaurant végétarien de la ville: GREEN POINT . Malheureusement, je n’ai pas pu y manger car il est tellement réputé qu’il y avait plus de 40mns d’attente pour pouvoir avoir une table….J’ai juste pu voir les plats passer et c’est un gros regret!!!

 

 

On nous avait recommandé d’autres restaurants qui « sortent de l’ordinaire » comme:

FALLEN ANGEL qui est réputé pour offrir une bonne table de cuisine péruvienne dans une déco féerique extraordinaire. Il est situé dans une maison coloniale du 17ème qui abrite également un petit hôtel boutique ravissant de 5 chambres.

DIVINA COMEDIA où on peut manger au son de l’opéra chanté au cours du repas !!! 

INKAZUELA, proche de la cathédrale. Cuisine fusion péruvienne-caribéenne dans un décor coloré.

Si vous aimez le chocolat, 2 bonnes adresses: Le CAFE AYLLU dont le chocolat chaud est une institution auprès des locaux et le musée du chocolat (CHOCO MUSEO) où on peut visiter et participer à un atelier de fabrication (réservation sur le site).
Il existe 4 autres musées du chocolat: à Ollantaytambo, Pisac et 2 à Lima.

Pour tout savoir sur la boisson nationale, Le musée du Pisco (MUSEO DEL PISCO). On peut y découvrir les 28 sortes de pisco et prendre un cours de réalisation de cocktails dans les règles de l’art. Pour rappel: le pisco est une eau de vie de raisin qui se boit traditionnellement avec de la glace, du citron, et du sucre. On y ajoute du blanc d’oeuf pour le pisco sour. A consommer avec modération car ce délicieux breuvage est alcoolisé à environ 40° degrés… 
A noter le musée existe également à Lima et à Arequipa.

CUZCO étant très touristique, on croise de nombreuses femmes en habits traditionnels avec des lamas ou des agneaux qui nous sollicitent pour des photos. Même si j’ai été agréablement surprise de constater que les péruviens traitent mieux les animaux qu’il y a une vingtaine d’années ( visiblement il y a une grande campagne dans ce sens, on voit de grands panneaux pour la protection animale à l’entrée des villages…), je n’ai pas voulu cautionner ce business…Les photos ci-dessous ont donc été « volées » grâce à mon écran LED orientable ( idéal pour les portraits ) mais attention, elles sont vigilantes….

 

 

De nombreuses agences de voyages proposent des circuits sur la Vallée Sacrée, le Machu Picchu, les ruines de Choquequirao et la montagne aux sept couleurs de Vinicunca (aussi appelée la montagne arc-en-ciel !).
J’aurais adoré aller voir cette merveille de la nature dont toutes les photos me font rêver. C’est tellement irréel, cette montagne aux teintes psychédéliques qui semble avoir été peinte à la main…même si elle devient de plus en plus touristique, le spectacle doit être un véritable émerveillement !!! Elle est située à environ 100 kilomètres au sud-est de la ville de Cusco. Plus de renseignements

 

 

Partagez...