New South Wales

De Byron Bay à Port Macquarie

 

Le mauvais temps (pluie et vent) aidant, on quitte Byron Bay plus rapidement que prévu en espérant trouver des endroits plus « à notre goût » sur la route du sud en allant vers Sydney où on aimerait bien passer les fêtes de Noël…

 

Partir de Lismore réduit le trajet d’environ 40 kms alors ça peut être une bonne idée de faire la boucle autour de Byron Bay que j’ai décrit dans mon dernier article juste avant de descendre vers le sud, d’autant plus que les paysages de la campagne environnante sont vraiment magnifiques !!!

C’est assez tôt qu’on part de Byron Bay car on a envisagé plusieurs stops sur le trajet de presque 400kms jusqu’à Port Macquarie où on aimerait passer 2 ou 3 jours.

 

 

Le 1er de nos arrêts après 2h30 de route et 165kms, sera à YAMBA chez un des glaciers les plus réputés du pays, la YAMBA ICECREAMERY au 4/23 Coldstream St. Les parfums de ses glaces faites maison sont tous plus appétissants les uns que les autres (sauf pour ceux à la vegemite ou au ketchup pour lesquels j’émets une réserve…) et les manger sur une des plages de cette petite ville côtière est un vrai bonheur pour se décontracter de la route !!!

Pour info: on peut y diner dans un luxueux restaurant en bord de mer offrant une vue magnifique sur le coucher de soleil, le YAMBA SHORES TAVERN, plus simplement au WATO’S FISH AND BURGER BAR et dormir à l’auberge de jeunesse.

Le 2ème aurait, sans aucun doute, été Grafton si on y était passé un bon mois plus tôt entre fin octobre et début novembre quand les jacarandas sont en fleurs!
Le JACARANDA, aussi appelé Flamboyant Bleu est un arbre incroyablement beau qui croule sous une floraison bleu mauve. J’ai eu l’occasion de les admirer en Afrique australe ou sur l’île de la Réunion et je suis à chaque fois stupéfaite par ces fleurs spectaculaires…
On trouve environ 6500 jacarandas qui bordent les routes le long de Grafton et ils sont si nombreux que la ville organise un festival annuel, le JACARANDA FESTIVAL, qui se tiendra du vendredi 30 octobre au dimanche 8 novembre en 2020. A la fin de la floraison, les rues se recouvrent d’un tapis de fleurs bleues magnifique !!!
A ne manquer sous aucun prétexte si vous êtes dans le coin à ce moment là, de plus, le vieux centre ville possède de somptueuses maisons anciennes…

 

 

On passe ensuite à RED ROCK, un tout petit village en bord de mer surnommé ainsi à cause d’un promontoire de roche rouge de 20m de haut composé de jaspe rouge qui aurait 3000 ans (!). Une autre explication serait que la rivière autour est devenue rouge suite à un massacre d’aborigènes dans le milieu du 19ème siècle !!! Un mémoriel a donc été érigé au pied de ce rocher désormais sacré.
Le village ayant une vocation balnéaire, il y a peu de vie en dehors des vacances scolaires… d’ailleurs on ne fait qu’y passer !!!

Juste avant d’arriver à Coffs Harbour, à 7kms au nord, on a ensuite perdu pas mal de temps à chercher le LEGEND SURF MUSEUM au 18 Gaudrons Rd sur Sapphire Beach. Le GPS nous indiquait la bonne adresse et pourtant, on ne le trouvait pas !!!
On a donc abandonné pour apprendre par la suite que ce musée était fermé depuis la construction du nouvel autoroute en 2012 et c’est bien dommage car son créateur, SCOTT DILLON, une figure emblématique du surf en Australie avait réuni une collection remarquable… Il est décédé, à 90 ans, une semaine avant qu’on ne passe dans le coin… R.I.P

 

 

COFFS HARBOUR

 

 

– 5 mns avant l’entrée dans la ville, il ne faut pas louper le SEALY LOOKOUT, un point de vue situé sur un escarpement rocheux d’une hauteur de 310 m d’où part une passerelle perchée à 15 mètres au-dessus, le FOREST SKY PIER, qui s’avance de 21 mètres sur la forêt !!!
On peut y admirer une vue magnifique sur la ville, les collines couvertes de forêts et de plantations de bananiers d’un côté et la côte et ses plages de sable de l’autre jusqu’à 100 kms par jour clair !!!

Pour y aller: prendre la sortie « Sealy Lookout » sur le Pacific Highway et suivre la route sinueuse au milieu des plantations de bananes et d’avocats jusqu’au parking de point de vue. On y trouve une aire de pique-nique, des toilettes, le départ d’un sentier de 400m, la GUMGALI TRACK qui mène à un autre point de vue, le KORORA LOOKOUT et un parc genre Adventure Parc, le TREETOP ADVENTURE PARK.
En profiter pour acheter des bananes et des avocats le long de la route disponibles dans les stands avec les charity boxes.

– Si vous préférez les activités aquatiques, alors vous pouvez vous arrêter au BIG BANANA FUN PARK, un parc d’attractions avec des toboggans, un mini-golf, des jeux lasers,… En bordure d’autoroute, on ne peut pas le louper surtout qu’une énorme banane géante, le premier des « grands objets » (big things) d’Australie qui a lancé la mode de cette tendance nationale, trône fièrement juste devant !!!

 

 

– On nous avait conseillé de déjeuner au FISHERMEN’S CO-OP, 69 Marina Drive et d’y commander son très apprécié fish and chips. C’est une coopérative d’une cinquantaine de pêcheurs dont les prises sont vendues tous les jours de 9h00 à 18h00 dans la poissonnerie où on peut acheter le poisson cru ou cuit et le déguster ou en take-away ou sur place…
Sur conseil de la vendeuse, on prend le seafood basket à 30 AU$ (18,50€) avec des filets de barramundi. J’aurais bien essayé le Flathead (un poisson inconnu qu’on découvrira plus tard dans la journée…) mais on nous le déconseille car plein d’arêtes ou le goatfish qui n’est malheureusement disponible qu’à la vente !!!
A savoir: tous les samedis matin de 10h30 à 11h30, on peut assister à une recette de cuisine et 2 fois par semaine, les mardis et jeudis à 9h00 à une visite guidée des locaux

 

 

– Un petit tour juste en face dans la boutique-galerie pour admirer le travail de JEFFREY BAKER et on va se balader sur la très prisée Jetty Beach puis jusqu’au bout du quai qui relie le continent à l’île de MUTTONBIRD ISLAND.

 

 

– L’île, une grosse colline, est reliée à la côte par une digue de 500m. Elle doit son nom au millier d’oiseaux, les muttonbirds (genre de puffins) qui y nichent quand ils ne sont pas aux Philippines où ils migrent tous les ans.
On peut y observer une vue à 360° sur l’océan, les plages, le port, la marina, la ville et les montagnes environnantes.
C’est également un excellent point d’observation du passage des baleines en saison. Cette réserve naturelle est libre d’accès et il est possible de télécharger une application sur le site officiel qui permet de la découvrir par soi-même…
On n’y est pas restés très longtemps car le vent y soufflait très très fort ce jour-là…

Muttonbird-Island-Map.pdf

 

 

 

NAMBUCCA HEADS

 

 

Nambucca Heads, c’est juste un bonheur pour les amateurs d’art urbain comme moi, parce qu’entre le « mur » de rochers peints, the V Wall et la « vague » mosaiquée de 50m de long, the “Fish and Chips”, il y a de quoi se régaler…

 

– THE V WALL, 52 Wellington Drive.

Ce sont des centaines de rochers peints qui longent la jetée de l’embouchure de la Nambucca River. Remerciement, hommage, souvenir de vacances ou juste un délire artistique… chacun est libre de s’exprimer et de laisser sa trace et son inspiration sur un de ces nombreux rochers. Ne vous gênez surtout pas pour laisser la votre, à condition d’apporter le matériel et de trouver un rocher disponible le long de ces 500m de jetée !!!

De nombreux pécheurs s’y installent et d’ailleurs, l’un d’eux nous a interpellés car il a avait oublié son téléphone et désirait garder un souvenir du magnifique poisson Flathead qu’il venait d’attraper avant de le relâcher. Malheureusement pour lui, on s’est tellement attardés dans la contemplation de toutes ces oeuvres qu’il était partis quand on est revenus au parking !!!
J’avais laissé nos coordonnées aux autres pécheurs mais c’est via Instagram qu’il nous a retrouvés quelques semaines plus tard alors qu’on ne s’y attendait plus… merci les réseaux sociaux !!!

La plage à l’extrémité est très jolie. Elle a une allure très exotique même si l’eau y est très très fraîche et on peut s’y baigner si on n’est pas frileux !!!
Une visite à ne pas louper et si vous le voulez, il y a un restaurant au niveau du parking et du début du mur, le V WALL TAVERN au 50 Wellington Drive. Leur terrasse ensoleillée, leur Seafood Platter réputé et leur vue sur le coucher du soleil en font l’endroit idéal après cette balade artistique…

 

 

– La vague mosaiquée « FISH AND CHIPS », Bowra Street, devant la Police Station.

Cette sculpture qui pourrait être la plus longue du pays représente le périple d’une rivière depuis la montagne, à travers les villes et la campagne jusqu’à sa rencontre avec l’océan. On y voit des dauphins, des poissons et même une pieuvre émerger de cette vague de ciment mosaïquée qui a été réalisée par le mosaïste Guy Crosley et des artistes locaux.
Ils ont également décoré des poteaux électriques de la rue en les peignant dans le même thème: « Quand la rivière rencontre l’océan » !!!

 

 

Hébergements

 

 

On n’a pas dormi sur place mais on l’avais envisagé vu tout ce qu’il y avait à voir sur le chemin… Et voici les options que j’avais repérées:

 

– un bungalow (cabin) dans un camping idéalement situé en bordure de la rivière Nambucca, le FORESHORE CARAVAN PARK, 25 Riverside Drive.

De 70 AU$ (43€) à 165 AU$ (102€) selon la vue ou non sur la rivière et la saison , emplacement camping de 30 (18€) à 60 AU$ (37€) .

 

– dormir dans un bateau sur la rivière. 2 nuits minimum, idéal pour 6 personnes en famille ou entre amis.

 

 

Dans la NAMBUCCAVALLEY

 

 

Nambucca-Valley-Scenic-Drives-Brochure.pdf

 

A BOWRAVILLE (20kms de Nambucca Heads à l’intérieur des terres et 15 minutes du Pacific Highway)

 

– une chambre dans un hotel historique de 1899, le BOWRAVILLE HISTORIC COACH HOUSE INN, 84 High Street.

On peut également y manger. Proche de 2 musées: le BOWRAVILLE FOLK MUSEUM et le FRANK PARTRIDGE VC MILITARY MUSEUM.
Un circuit permet de voir les nombreux bâtiments anciens du village: Bowraville-History-Walk.pdf

 

A MACKSVILLE (15 kms au sud de Nambucca Heads)

 

– une chambre dans un autre hotel historique de 1885, le STAR HOTEL MACKSVILLE,16 River Street.

Au bord de la rivière, sa magnifique façade et sa terrasse donnant sur l’eau ne pourront que vous charmer…
On peut y visiter un délicieux cottage transformé en musée qui retrace la vie des pionniers, le MARY BOULTON PIONEER COTTAGE AND MUSEUM, 38 Gumma Rd.
Tout comme à Bowraville, un circuit permet de voir les nombreux bâtiments anciens du village: Macksville-History-Walk.pdf

 

A TAYLORS ARM (à 27 kms de Macksville en continuant à l’intérieur des terres)

 

– une chambre dans le cottage ‘un des pubs les plus emblématiques du pays, THE PUB WITH NO BEER, 4 Taylors Arm Road.

Réputé localement comme « la 8ème merveille du monde » (!), ce pub, récompensé de nombreuses fois, est un endroit unique pour manger, boire un verre (rassurez vous, il y a de la bière!) en s’imprégnant de l’histoire du bush.
9 chambres dans un cottage adjacent avec 4 salle de bains à partager de 50 (31€) à 60 AU$ (37€), lit en dortoir à 25 AU$ (15€). On peut aussi y dormir dans le camping de l’autre côté de la route pour la modique somme de 5 AU$ (3€).

 

A YARRHAPINNI

(quasiment à mi-chemin entre Macksville et South West Rocks, un tout petit peu à l’écart du Pacific Highway)

 

– une chambre dans une retraite dans la forêt, un havre de paix, la YARRALEN RETREAT, 95 Mighells Rd.

Dans un parc national, avec un panorama exceptionnel, proche des plages, idéal pour se relaxer dans un environnement zen et une piscine minéralisée chauffée. Les chambres sont à 85 AU$ (52€), les studios de 100 AU$ (61€) à 120 AU$ (74€) et la maison entière de 300 AU$ (184€) à 350 AU$ (215€) la nuit.

 

A SOUTH WEST ROCKS

(entre Coffs Harbour et Port Maquarie, à un peu moins de 50 kms de Macksville, un détour de 20 mns du Pacific Highway)

 

– la maison de gardien du phare, THE SMOKY CAPE LIGTHOUSE KEEPER’S COTTAGES.

On peut non seulement visiter le phare historique mais aussi dormir ce bed and breakfast qui propose 2 chambres confortables juste en face de la mer, bien évidemment… 2 autres cottages de 6 personnes sont également disponibles.

En profiter pour visiter:

– l’ancienne prison proche, THE TRIAL BAY GOAL, Trial Bay Gaol Access Road à Arakoon.

Cette prison a été construite en 1886 dans un cadre magnifique par des prisonniers de »bonne conduite » qui étaient rémunérés pour leur travail puis elle a servi de camp d’internement pour les prisonniers allemands de la première guerre mondiale. Il n’en reste maintenant que des ruines accessibles tous les jours de 9h00 à 16h30 au tarif de 11AU$/adulte (7€) ou 30AU$/famille (2 adultes et 2 enfants) (18€).

 

 

– le musée maritime, THE BOATMAN’S COTTAGE MARITIME MUSEUM, Ocean Drive à South West Rocks.

Libre d’accès tous les jours de 10h00 à 16h00.

Partagez...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.