Tokyo

Feu d’artifice sur la rivière Sumida

 

 

 

 

Comme chaque année depuis 1978, le dernier week-end de juillet, on peut assister au Feu d’artifice sur la rivière Sumida, le plus grand de Tokyo: le Sumidagawa Hanabi Taikai . En 2017, il a lieu le 29 juillet. En 2018, il a été reporté du 27 au 29 juillet à cause d’un typhon…

 

C’est un des plus grands événements de l’été qui attire environ 1 million de personnes !!! C’est donc le bain de foule garanti… mais une foule des plus colorées car à cette occasion, la tradition veut que l’on porte le YUKATA (un kimono léger….)

 

 

 

Ce feu d’artifice est remarquable à plusieurs points de vue:

– Parce que c’est le plus ancien du monde. Il date de 1733 pour apaiser les âmes des morts et distraire les rescapés des habitants d’Edo (ancien nom de Tokyo) qui venaient de traverser la pire famine due à une épidémie de peste.

 

 

– Depuis toujours, c’est en fait un concours entre 2 fabricants pyrotechniques qui tirent chacun d’un côté de la rivière.
On assiste donc à 2 feux d’artifices en simultané où environ 20000 fusées sont lancées de barges ancrées sur l’eau jusqu’à 600m de hauteur !!!

 

 

– Il dure 1h30 , de 19h à 20h30 soit 3 fois plus longtemps que notre feu sur la Tour Eiffel du 14 juillet !!!

Pour le voir, on peut soit réserver une terrasse ou un bateau largement à l’avance ou s’installer dans un des parcs sur les berges de la rivière entre les ponts Umayabashi au sud et Sakurabashi au nord. le parc le plus populaire est le Kuritsu Sumida Park.

 

 

Il faut arriver très tôt si on veut avoir une place assise et la réserver en installant une de ces grandes nappes bleues en plastique (comme pour les cerisiers) et inscrire son nom dessus.
On ne peut pas rester debout sur le sentier qui longe la rivière, ni sur les ponts qui la traversent et un grand nombre de policiers veillent à ce que cette consigne soit respectée et font bouger tous ceux qui le tentent…

 

 

Pour y aller: 2 lignes de métro desservent la station stratégique d’ASAKUSA, la Ginza line et la Toei Asakusa Subway line.
L’heure du lancement du feu approchant, il sera de plus en plus dur de pouvoir prendre ces lignes car les queues pour accéder aux trains sont interminables. Il peut donc être judicieux de s’arrêter à une station proche sur une autre ligne: Oshiage Station, Narihirabashi Station, Tawaramachi Station , Ryogoku Station ou Kuramae Station et ensuite continuer à pied… car on peut facilement attendre plus d’une heure pour pouvoir approcher la plateforme du train !!!

C’est encore pire à la fin du feu quand tout le monde repart en même temps. La queue commence à l’extérieur de la station et il faut au moins 2 heures pour pouvoir accéder aux quais et embarquer dans des trains bondés !!! Mieux vaut prévoir de rester un peu dans le coin autour du temple d’Asakusa, profiter des festivités (vendeurs de rues en tout genre, etc…) et manger sur place.

 

 

J’ai eu l’occasion d’assister au feu plusieurs fois mais la dernière fois, l’an dernier, j’ai voulu vivre l’événement à la locale en portant le yukata. Si vous avez eu un jour envie de porter un kimono, c’est le jour où jamais pour vous lancer car tout le monde porte ce vêtement traditionnel et on se sent même un peu « déplacé » vêtu à l’occidental.

 

 

Le yukata est un kimono léger, souvent en coton non doublé, de couleur vive parfait pour les chaleurs de l’été japonais. Il se porte avec une ceinture (l’Obi), un gros nœud dans le dos et des socques en bois (les Geta).

 

 

Personnellement, ayant la cheville strappée suite à une entorse, j’ai zappé les geta pour rester en tongs mais de couleur assortie au kimono !!! Je vous conseille d’ailleurs de faire la même chose car les geta, c’est très « casse-gueule » quand on n’a pas l’habitude et il faut beaucoup marcher, monter et descendre des marches dans les stations de métro…

Un kimono léger appelé hadajuban est porté sous le kimono pour l’isoler de la peau et le protéger de la sueur. Il est en coton et/ou en synthétique et se porte à même la peau.
Si vous louez le yukata, il vous faudra acheter cet hadajuban dans le magasin de location pour moins de 10€. Si vous l’achetez, vous pourrez faire comme bon vous semble…

Dernière petite chose concernant le port du yukata, il est impératif de le fermer avec le côté gauche par dessus le côté droit sous risque de passer pour un fantôme car les morts sont enterrés avec leur kimono et le côté droit au dessus !!!
Un tutoriel YouTube en japonais sous titré en anglais pour apprendre à porter un yukata: cliquez.

 

Quelques adresses pour acheter un yukata:

– dans les grands magasins à partir de mai/juin au rayon vêtements.

– dans les friperies (furigiya) style MODE OFF, OFF HOUSE, 2ND STREET ou CHICAGO

– dans les magasins de kimono style TANSUYA

– dans les marchés aux puces (liste donnée dans un autre article)

– sur internet sur RAKUTEN (le plus grand site d’e-commerce japonais) ou ICHIROYA

Pour le louer:

KOTO, EDOKOMACHI ASAKUSA KIMONO RENTARUKAN, YAE tous 3 dans Asakusa. J’ai loué le mien dans le 2ème en le réservant quelques jours en avance par mail, ce qui m’a permis d’avoir un meilleur tarif que si je n’avais pas réservé. J’y ai acheté un sous kimono (hadajuban) à moins de 10€ et loué également un petit sac assorti pour y mettre mes petites affaires…

Attention: si le feu d’artifice est annulé à cause de la pluie ou du vent, il sera déplacé au jour suivant, mais annulé s’il ne peut pas être tenu dans les deux jours.  Il peut ne pas être reporté car il nécessite trop de mobilisation de personnel et de modification de circulation pour que ça soit renouvelé. Dans ce cas, il faut suivre les infos sur le site officiel

Partagez...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.