Raivavae

Hébergements

 

Aucun hôtel ni restaurant sur Raivavae, il n’y a que 5 pensions de famille qui offrent une demi-pension et des chambres à louer dans une maison sur AirBnB:

RAIVAVAE TAMA RESORT 

 

On nous avait recommandé cette pension pour plusieurs raisons mais principalement la personnalité et la cuisine d’Eléonore, la propriétaire. J’avais lu qu’on pouvait y assister à de somptueux couchers de soleil depuis la terrasse des bungalows plage et passer quelques jours sur un motu dans une cabane. De plus, il était dit sur le site qu’on pouvait payer en carte de crédit, pratique sur une île où il n’y a pas de banque !!!

La pension se compose de 3 bungalows plage, 2 bungalows jardin et une chambre familiale dans la maison des propriétaires.
On a donc réservé un bungalow plage au dernier moment mais on était en saison creuse sinon il vaut mieux réserver à l’avance car la pension est très fréquentée et il y a peu de chambres disponibles sur l’île….

C’est Dennys, le mari américain d’Eléonore qui nous a accueilli à l’aéroport avec un collier de fleurs. Il ne parle pas très bien le français mais si vous parlez anglais, il n’est pas avare de renseignements sur le trajet vers la pension…

C’est encore lui qui nous a installés dans le bungalow n°1 et très vite, on s’est rendus compte qu’étant exposés plein nord, au nord de l’île, la vue sur le coucher de soleil allait être compromise !!! La vue sur le lagon n’est pas la meilleure non plus à cause de l’arbre immense juste devant la terrasse, la lampe du plafonnier est cassée, il n’y a qu’une seule prise électrique qui fonctionne, on a l’impression que le bungalow va exploser quand on tire la chasse d’eau, on prend une douche quand on ouvre le robinet du lavabo…(construction artisanale comme nous informe Dennys), on ne peut plus payer en carte de crédit et la connexion internet est plus que fantaisiste (il faut payer 300 CFP à l’épicerie, tenue par la fille d’Eléonore et Dennys, pour avoir le code de connexion et ensuite s’installer devant l’épicerie en bord de route pour espérer pouvoir se connecter !!!…) mais on est en vacances et juste au-dessus d’une jolie plage qui invite à la baignade…alors, on ne tiendra pas compte de ces petits désagréments!

 

 

On ne rencontrera Eléonore que le soir au moment du repas. J’avoue que je suis un peu décontenancée par sa personnalité exubérante: ou elle ne répond pas aux questions que je lui pose sur l’île ou elle répond en chantant !!! Le repas qu’elle nous a préparé est délicieux. Il est sous forme de buffet dès que nous sommes plus de 4, sinon servi à table. Dennys et Eléonore mangent avec nous sur la grande table dans la salle à manger décorée d’une magnifique et immense publicité mettant Eléonore en valeur….

 

 

Dès le lendemain, apprenant que nous ne pourrions garder notre bungalow que 2 jours et qu’ensuite, il nous faudrait bouger dans un bungalow jardin, on prend 2 vélos (1000 CFP/vélo/séjour) pour faire le tour de l’île et par la même occasion aller visiter les autres pensions pour éventuellement déménager…On met une option sur la PENSION LINDA qui nous semble la meilleure option de rechange.

Dans les jours suivants, les relations avec Eléonore s’améliorent, on communique mieux et on commence à s’apprécier. On organise notre transfert prochain sur le motu et d’ici là, elle s’arrange pour nous garder dans le bungalow plage… Dommage qu’elle ait à partir se faire opérer à Papeete pendant notre séjour…On sera d’ailleurs bien triste en la voyant partir…

A notre retour de notre séjour en Robinson sur le motu Rani (voir l’article), on déménage dans le bungalow jardin le plus proche de la maison et on ne le regrettera pas. Il est beaucoup plus grand, mieux aménagé, tout fonctionne…bref, il est de construction professionnelle !!! Il est au même tarif que le bungalow plage. Donc, c’est vraiment 2 ambiances très différentes que vous pourrez choisir: ou un bungalow petit et rustique en bord de plage ou un autre plus confortable au fond du jardin…
Quant au coucher du soleil, le meilleur moyen pour le voir, c’est de prendre un kayak (1000 CFP/séjour) et d’aller sur le superbe banc de sable à environ 300m au large dans le lagon….

 

 

 

PENSION ATAHA 

 

Dans le village de Vaiuru, proche de la route traversière et du chemin qui mène au mont Hiro. Côté montagne par rapport à la route côtière. Les propriétaires sont des cousins d’Eléonore, ce qui explique qu’ils partagent le même motu et qu’on peut aussi aller passer quelques jours en Robinson sur l’île (avec un supplément de 4000 CFP/personne), d’ailleurs leur campement, qui est juste à côté de celui de la pension RAIVAVAE TAMA est nettement plus entretenu par contre la cabane est plus petite…
Le look « motel américain » ne nous a pas séduit mais nous avons rencontré des touristes qui y logeaient et qui en étaient très satisfaits.

 

 

 

PENSION LINDA 

 

Côté montagne par rapport à la route côtière, c’était notre option de rechange si nous n’étions pas restés chez Eléonore parce que nous les avons trouvés très sympas. Les bungalows ont l’air agréable mais nous n’avons pas pu les visiter car ils étaient tous occupés. On a aimé les ateliers cuisine et artisanat proposés et le petit salon très zen installé en bord de lagon. La pension la plus proche de l’aéroport, dans le sud de l’île….

 

 

 

PENSION MOANA 

 

Dans le village de Mahanatoa, sur la presqu’île, en bordure de lagon, c’est la seule pension où on peut espérer admirer le coucher de soleil en allant jusqu’au bout de la presqu’île, à la pointe Matoaitanata. C’est aussi la moins chère mais la plus simple.

 

 

PENSION VAIMANO 

 

Située sur les hauteurs de l’île, c’est la plus récente, la plus confortable et la plus chère! Clarisse, la gérante est une talentueuse artiste plusieurs fois primée pour sa création de tifaifai que l’on peut acheter sur place.

 

 

Chambre à louer dans maison via Airbnb

 

3 chambres disponibles dans une grande et belle maison. Située près de la pension VAIMANO, un peu après en remontant vers le nord, elle est du côté montagne par rapport à la route côtière mais sa terrasse surélevée sur pilotis offre une magnifique vue sur le lagon. Seul bémol: ce n’est qu’une location et il n’y a aucun restaurant sur l’île !!! Il faut donc s’arranger avec Angélique la propriétaire ou aller faire ses courses au village le plus proche: Vaiuru et cuisiner soi-même….

 

Partagez...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.