Pérou

Machu Picchu

Dès que cette rotation m’a été programmée, n’ayant que 4 jours pleins sur place, j’ai contacté l’agence TERRE MAGIQUE DES INCAS qui nous proposaient un circuit de 3J/2N au départ de CUZCO….

 

Ce sont des français qui habitent à CUZCO et qui nous ont très bien conseillés. Leur agence est très recommandée pour la qualité de leurs services. De plus, le programme qu’ils nous proposaient nous laissait une grande liberté…..
D’habitude, je préfère organiser toute seule ce genre d’excursion mais il y avait beaucoup de billets à prendre, de trajets à faire et je ne voulais pas perdre de temps avec l’intendance….

 

Nous sommes donc partis à 3…Nous avons pris le vol AVIANCA du matin à 6h50 pour être au RDV à CUZCO à 8h00.L’agence nous avait déconseillé Peruvian qui a la réputation de ne pas être ponctuelle et d’avoir souvent du retard, recommandé STAR PERU ou mieux LATAM pour sa qualité, sa ponctualité et ses fréquence de vols mais dont les tarifs étaient plus élevés. Nous avons choisi AVIANCA car les vols s’affichaient peu remplis et que nous pensions pouvoir embarquer sans problème avec nos billets compagnie…En fait, ils étaient surbookés et nous nous sommes retrouvée en liste d’attente….Nous avions juste oublié que nous étions samedi et que les péruviens voyagent beaucoup le weekend !!!
Heureusement pour nous, de nombreux passagers ne se sont pas présentés…Le vol était très bien avec peu de turbulences, un avion en très bon état, un personnel très professionnel et une arrivée à l’heure.

 

L’aéroport de CUZCO (code IATA= CUZ) étant tout petit, aucun problème pour retrouver notre chauffeur et partir pour les SALINAS DE MARAS en 2h de route. J’avoue que j’ai dormi tout le long…

 

Consulter l’article »Salines de Maras »

 

Nous repartons sur OLLANTAYTAMBO par une route bordée par moments de champs de glaieuls en fleurs !!! C’est sur cette route entre Maras et Ollantaytambo qu’on peut vivre l’expérience exceptionnelle de dormir dans une bulle de verre accrochée à flanc de montagne: le SKYLODGE ADVENTURE SUITES. L’agence NATURA VIVE propose un package d’une nuit avec tyrolienne et/ou via ferrata pour s’y rendre, pension complète et transport à partir de 360€/personne !!! En voici un article complet avec des photos….

 

Consulter l’article  » Ollantaytambo »

 

A la sortie de la gare d’AGUAS CALLIENTES, on se retrouve directement dans un marché artisanal qu’il faut entièrement traverser. Heureusement, notre guide francophone du lendemain est là pour nous montrer le chemin et nous emmener à notre hôtel. Nous dormons à l’hôtel LA PEQUENA CASITA  (62$ la chambre simple, 72$ la double en pension complète). Ne pas oublier la partie inférieure de la TAM (Tarjeta Andina de Migración)que l’on a rempli en arrivant au Pérou, sinon c’est 18% de taxes supplémentaires !!! Photocopie du passeport au check-in.

L’hotel est au bord de la rivière, sur la rue où on prend le bus le lendemain matin pour le MACHU PICCHU, à quelques mètres de la boulangerie française.
Les chambres sont propres, fonctionnelles avec télé et téléphone. La wifi marche parfaitement. L’eau chaude dans la douche est un peu longue à venir et il n’y a qu’une prise en 110V mais le personnel est adorable.

 

 

J’aurais bien aimé me décontracter dans les bains thermaux  mais tout le monde nous le déconseille car ils seraient des nids à microbes et à mycoses avec tous les trekkeurs qui viennent s’y rincer les pieds…Dommage !!!

 

RDV à 4h30 le lendemain matin pour faire la queue des bus pour le MACHU PICCHU qui partent à 5h30! Comme ça se passe devant notre hôtel, on se relaie pour prendre notre petit-déjeuner.

 

 

L’hôtel nous gardera nos sacs jusqu’au retour.Nous ne prenons que l’essentiel dans un petit sac à dos: une cape de pluie style K-Way pour nous protéger ainsi que les appareils photos d’une pluie éventuelle, une collation que nous a préparé l’hôtel, du répulsif anti-moustiques (ne surtout pas faire l’impasse, on les voit pas, on ne les sent pas mais ils attaquent toutes les parties découvertes et ça démange atrocement pendant une semaine !!!), les appareils photos, le passeport et le ticket d’entrée…
Un employé des bus vérifie nos billets et les tamponne d’une certaine couleur pour éviter les resquilleurs de place, pourtant un couple de russes s’incrustera dans la ligne sans aucun scrupule au dernier moment et ça ne posera aucun problème !!!

 

 

Après 25mns de bus sur une route en lacets où nous croiserons les plus courageux qui montent à pieds par les 1800 « marches » qui coupent régulièrement la route, nous arrivons enfin à l’entrée du Machu Picchu. Le site n’ouvre qu’à 6h mais il y a déjà de nombreuses personnes qui attendent: ceux qui ont pris les premiers bus ( eh oui même en commençant la queue à 4h30, nous ne sommes pas dans les premiers !!!) et ceux qui sont monté à pied…On reconnait vite ces derniers, ils sont rouges, essouflés et trempés de sueur !!!

On nous vérifie la concordance du passeport (encore!) avec le billet d’entrée et on nous tamponne le billet. Nous n’avons droit qu’à 3 sorties donc prenez vos précautions pour aller aux toilettes (1 sol) qui sont à l’extérieur avant de rentrer sur le site, chaque fois que vous y retournerez comptera comme une sortie !!!
Pas le droit non plus de manger ou de fumer à l’intérieur, il faut ressortir….Dans les faits, les 3 sorties sont vite utilisées.

 

 

C’est vrai que visiter le Machu Picchu très tôt quand il est encore dans les brumes lui donne un air mystérieux même si pour les photos, c’est quand même plus joli quand il est au soleil (pas avant 9h!!!). Quand ces brumes se dissipent avec le soleil qui se lève, on entend la vie qui se réveille dans l’Amazonie toute proche: les perroquets et les grenouilles…
D’après notre guide locale, quand elles coassent rapidement, c’est signe de pluie prochaine !!! Nous avions de la chance, elles chantaient lentement et nous avons eu une journée magnifique…Ce qui n’est pas souvent le cas parait-il en cette période (octobre), 2 jours avant il est tombé des cordes durant 48h !!!

 

 

Notre guide francophone nous a accompagnés pendant 3 h puis elle nous a laissé quartier libre…Elle nous a conseillé de faire la porte du soleil: 2h aller-retour d’ou l’on a une vue sur le site et la route en lacets pour y accéder. On y accède par le chemin tout de suite à gauche en entrant. L’un d’entre nous l’a fait, les 2 autres dont moi, ont préféré s’arrêter à la maison du gardien pour contempler la vue magnifique. On est quand même devant une des 7 merveilles du monde moderne !!! C’est de là que sont prises les photos les plus connues du Machu Picchu….

 

 

C’est en redescendant par les terrasses que l’on croise le plus de lamas. Ils vivent librement sur le site et sont utilisés comme tondeuses naturelles car ils broutent sans arracher l’herbe.Ils ne sont pas farouches mais visiblement, on ne les intéresse pas beaucoup!!!…

 

 

Il y a de nombreux gardiens et dès que vous sortez des zones autorisées,même juste le temps d’une photo, on vous rappelle à l’ordre. Heureusement, il y a plein d’endroits où on peut se poser pour s’imprégner de la beauté du site…
Nous y sommes restés 6h !!! Nous avons eu la chance d’avoir un soleil magnifique mais il tape fort et même avec les protections solaires, on était un peu cuits !!!
Après un stop juste à la sortie pour tamponner notre passeport d’un magnifique « timbre » souvenir Machu Picchu et un sandwich dans un des 2 snacks de l’entrée, nous re-voilà dans la queue du bus pour redescendre sur AGUAS CALIENTES. On peut attendre jusqu’à 1h30 pour embarquer alors il faut prendre son mal en patience !!!
Cette fois-ci on nous marque pas le billet….

 

 

2h de libre avant de reprendre le train de retour…Pas grand chose à faire à part le marché artisanal. On a préféré se poser sur un banc sur la place en mangeant une de ces délicieuses glaces à l’italienne vendues dans les petites rues autour.
Retour à l’hôtel pour reprendre nos sacs. les gares ont des consignes si votre hôtel est moins conciliant.
Presque 3h30 de trajet pour rejoindre POROY où notre chauffeur nous attend pour nous emmener à notre hôtel à CUZCO en une demi-heure.

 

Consulter l’article « Cuzco »

 

A 17h, le lendemain, nous avons repris l’avion sur LIMA. A la sortie de l’aéroport, on a le choix de prendre un taxi officiel dans les bureaux (65 soles= environ 18€) ou marchander avec les « taxis » officieux: notre choix…C’était une erreur !!!…
Pour ne pas payer le parking, le chauffeur a forcé le péage du parking de l’aéroport en roulant sur la barrière qu’on lui a jeté sous les roues pour essayer de l’arrêter puis il a conduit très dangereusement jusqu’à notre hôtel !!!…Pour 15 soles de moins (4€), nous avons pris un trop gros risque, il vaut mieux prendre un taxi reconnu.
Si vous allez dans la zone de Miraflores, le meilleur moyen de transport est l’AIRPORT EXPRESS LIMA pour 8$/personne. Il y a le wi-fi à bord du bus et pas de limitations de bagages. On peut acheter le billet en ligne sur le site.

 

Si vous avez envie de visiter le superbe site du Machu Picchu depuis chez vous, 2 sites internet mp360.com et Google Street View vous proposent d’explorer tous les coins de la citadelle d’un simple clic. Sur le premier site des commentaires audio peuvent même agrémenter cette balade virtuelle qui donne la mesure de l’ampleur du Machu Picchu.

 

Attention: Depuis le 1er juillet 2017, l’accès au Machu Picchu sera plus réglementé. L’accès au site sera découpé en deux périodes distinctes (matin ou après-midi) et les visiteurs devront obligatoirement être accompagnés d’un guide officiel.
But: fluidifier le flot de touristes et protéger le lieu qui a quand même accueilli 1,4 million de personnes en 2016.
Plus d’informations.

 

Pour les plus sportifs, il y a une possibilité de faire un trek de 9 jours pour rejoindre le Machu Picchu en passant par les ruines de CHOQUEQUIRAO, une cité Inca en ruines située au sud- ouest d’Aquas Calientes. Présentant de nombreuses similitudes avec le Machu Picchu, elle est considérée comme sa « soeur ». Il n’y a pas de route pour y aller donc elle est nettement moins touristique….Toutes les infos pour effectuer ce trek.
 

 

Partagez...