Prague

Noel à Prague – Pratique

 

Prague est reconnue pour posséder un des plus beaux marchés de Noel d’Europe… c’est donc un des meilleurs moments pour aller visiter cette somptueuse ville…
Aussi quand j’ai reçu par mail une promotion de vol aller-retour sur 4 jours  en décembre à prix cassé sur une compagnie low-cost, Ryanair pour ne pas la citer, je n’ai pas pu résister car cette ville a toujours été placée très haut sur ma bucket list (liste de souhaits pour les non-anglophones)  !!!…

 

Les Réservations

 

Le vol

 

Suivant la politique de ces compagnies low-cost, le prix ridiculement bas annoncé: 34€ aller-retour au départ de Bordeaux ne comprend aucun bagage sauf un sac à main !!! Partants à 2 et en plein hiver, on a pris un billet « ras des pâquerettes » sans aucun supplément et le 2 ème avec le supplément d’un bagage de 20 kgs en soute ce qui nous suffisait largement.
En final, on a donc eu nos 2 billets pour 170€ allers-retours, 85€ par personne pour un vol de plus de 2h avec 20kgs de bagages, c’est vraiment une bonne affaire !!!

 

Le parking

 

Le parking à l’aéroport de Bordeaux nous a coûté plus cher que le billet (34,50€) et ne faites pas le même bêtise que nous, prenez une marge large pour le retour car le problème des compagnies low-cost est la ponctualité qui n’est pas souvent respectée. D’après le préposé du parking, une marge de 6h est un minimum au risque de voir son tarif presque doubler pour une petite heure de retard !!!
J’ai failli payer 15€ pour 30 mns de plus alors que la semaine au P4 est au même tarif que les 5 jours, c’aurait été ballot !!!

 

L’hôtel

 

On a réservé l’hôtel sur une centrale HOTELOPIA où on a trouvé une bonne opportunité à l’HOTEL U PRINCE idéalement situé sur la place de la vieille ville où se situait le marché de Noel. Une chambre double à 80€ la nuit, petit déjeuner compris dans ce boutique hotel historique du 12ème siècle semblait être une veritable aubaine et ça l’était même si on n’a pas eu la chambre qu’on avait réservée et que l’accueil laissait à désirer pour un hôtel de cette catégorie !!!
D’autres établissements m’auraient certainement mieux convenus (cf: le chapitre suivant sur les hébergements).

 

La navette à l’arrivée

 

Tous les retour d’expérience sur les voyages à Prague déconseillant formellement de prendre les taxis à l’arrivée à l’aéroport (comme partout dans la ville d’ailleurs) et notre hôtel nous « offrant » ce service pour 880 CZK (environ 35€) ou 1660 CZK (environ 65 €) l’aller-retour, on s’est tourné vers une société privée, PRAGUE AIRPORT TRANSFERS,  qui proposait un transport de l’aéroport vers notre hôtel en minibus partagé pour 290 CZK (11,50 €) par personne ou 455 CZK (17,85 €) pour 2 l’aller simple. Bien moins cher que les taxis qui ont mauvaise réputation mais évidemment plus cher que les transports en commun qui demandent un peu de connaissance de la ville (connections avec le métro ou le tramway) à moins d’aller à la gare centrale avec l’AIRPORT EXPRESS BUS qui y va directement.
Si vous comprenez l’anglais, vous pouvez visionner cette vidéo qui vous explique via un petit film comment prendre ces transports en commun. 

On peut payer cette navette en avance en ligne, ce qu’on a fait), au chauffeur en carte de crédit ou en espèces (€ ou CZK), annuler la réservation au dernier moment… bref, c’est très souple et très fiable. Une bouteille d’eau, le wifi et un coupon pour une visite à pied gratuite de la ville sont offerts à bord.
On est attendu avec une pancarte et notre nom à la sortie des arrivées et le trajet jusqu’au centre ville de Prague dure en moyenne 25 à 30 minutes.
Pour le retour, il est conseillé de demander un ramassage avec une marge de 3 heures avant le départ du vol car les autres passagers peuvent être plus ou moins à l’heure et la circulation peut être dense.
A savoir: l’heure du retour peut être ré-ajustée avec le chauffeur sur le trajet aller !

 

Le spa à la bière

 

Enfin, la dernière réservation qu’on a effectuée avant de partir, c’est celle du BEER SPA. Ce bain à la bière traditionnel est tellement couru qu’il vaut mieux s’y prendre à l’avance. On n’a d’ailleurs pas pu trouver de créneau disponible en début de soirée à Zitna mais seulement à Rybna…

 

Divers

 

Avant de partir, je télécharge le plan de Prague sur Google Maps afin de pouvoir le consulter hors connexion sur place et je renseigne tous les points d’intérêt de la ville (monuments, boutiques et restaurants…) que je veux visiter pour gagner du temps !!!

Il y a d’autres applications qu’on peut télécharger avant de partir ou une fois sur place et qui peuvent être très utile pendant le voyage:

  • LAND OF STORIES (Terres d’histoires). Editée par l’office du tourisme, cette application propose une sélection des endroits les plus remarquables , des excursions recommandées,  un calendrier des événements,  des informations fonctions pratiques, un carnet de voyage mobile de vos expériences et des cartes sous la main à tout moment… 9 langues différentes disponibles… L’application est également disponible hors-ligne, y compris les cartes et l’ensemble est gratuit !
  • OMIO est une plateforme de voyage qui vous permet de comparer et réserver les trains, bus et vols en République Tchèque et en Europe. Pour réserver facilement au meilleur prix en gagnant du temps avec un paiement sécurisé … 12 langues disponibles…
  • VOCABULARY MINER pour apprendre quelques mots tchèques de base et faciliter son voyage

 

Je donne les liens Android mais évidemment, ces applications sont également disponibles sur l’Apple Store !

 

Le vol

 

Le vol sur Ryanair de l’aller s’est bien passé et on est arrivé à Prague avec une demi-heure d’avance. C’était la première fois que je voyageais sur cette compagnie et j’avoue avoir été un peu surprise de constater que le personnel de bord passe une grande partie du vol à essayer de nous vendre des repas, des boissons, des articles en duty-free, des parfums et même… des jeux à gratter !!!
Il faut tout de même préciser que les billets les moins chers sont vendus sans qu’on puisse réserver un siège précis donc quand on voyage à plusieurs, il y a de grandes chances qu’on soit séparé… Il ne reste plus qu’à espérer que le passager à côté de votre compagnon de voyage acceptera d’échanger sa place avec vous. Ayant pris un billet plus cher pour avoir droit au bagage en soute, j’avais pu choisir mon siège mais pas mon conjoint. Sur le vol aller, j’ai laissé ma place à une passagère claustrophobe qui devait absolument voyager à côté de son amie et j’ai pu rejoindre mon compagnon. Par contre sur le vol retour, alors que j’avais laissé ma place à une famille avec bébé séparée, je me suis fait incendier par une hôtesse italienne particulièrement odieuse qui m’a fait la misère pendant tout le reste du vol parce que j’avais osé changer de siège !!! Pour couronner le tout, nous sommes arrivés avec 1h30 de retard !!! Comme quoi les vols se suivent et ne se ressemblent pas…

 

L’arrivée à Prague

 

Pas de contrôle de police, uniquement la douane qui se désintéresse royalement de nous… A noter que pour les français, la carte d’identité suffit pour entrer dans le pays.

 

Plan-de-Prague.pdf

 

Office de tourisme

 

Il y en a 5:

– 2 à l’aéroport. Le 1er au terminal 1 qui gère les vols vers des pays situés en dehors de la zone Schengen et le 2ème dans le terminal 2 vers les pays en zone Schengen où les vols en provenance de France débarquent.

– 3 dans la ville dont le plus grand et le plus pratique est certainement celui qui se trouve au rez-de-chaussée du Old   Town Hall qu’il vous faudra de toutes façons traverser pour visiter la tour de l’Horloge Astronomique.
On peut y obtenir des plans ainsi que toutes les infos pour le séjour si on n’a pas déjà anticiper en les prenant sur le site online.  

On peut y obtenir tous les renseignements utiles pour notre séjour ainsi que prendre les brochures ci-dessous si on ne les a pas téléchargées avant de partir (ce que je vous recommande pour avoir une bonne idée de ce qui est possible sur place…). 

Prague en famille,  Prague: la culture, Prague: la ville juivePrague à pied 1,   Prague à pied 2Guide pratique de la villeLe Plan de Prague (avec sa légende), Le vin à Prague, Prague: Histoires Invisibles, Prague: Green Spaces (anglais),  Prague Cafés (anglais), Prague: Beer  (anglais),  Prague: Winter (anglais),  Prague: Design (anglais).

 

Vous pourriez, tout comme je l’ai fait, être tenté d’acheter ce magazine: « Bienvenue à Prague » alors ne le faites pas et économisez 6,90€ parce que même si les photos sont belles,  les rédacteurs ne sont visiblement pas allés sur place et n’ont fait que littéralement remettre en page les infos du « Guide Pratique de la Ville » édité par l’office du tourisme et que vous pouvez prendre sur place ou télécharger avec le lien à disposition ci-dessus !!!

 

 

L’argent

 

C’est avec surprise qu’on a découvert pendant la préparation du voyage que la république tchèque a beau être membre de l’Union européenne depuis mai 2004, elle n’utilise pas l’euro en tant que monnaie officielle mais la couronne tchèque représentée par le sigle CZK. Le taux de change est d’environ 25 CZK pour 1€.

Il est recommandé de ne pas changer d’argent à l’aéroport ou très peu car le change y est très défavorable: 18,50 CZK pour 1€ au lieu des 25 qu’on obtient dans les bureaux de change dans le centre-ville, on frôle l’arnaque pour touristes!!!

Attention, ne faites jamais de change dans la rue car il y a de grandes chances pour que vous vous fassiez escroquer en recevant contre vos euros de magnifiques billets n’ayant plus cours qui n’intéresseront que les collectionneurs et encore…

Sachez que le parlement tchèque a voté une nouvelle loi pour protéger les touristes contre les bureaux de change qui les arnaquent en ne donnant que 1600 CZK au lieu des 2500 pour 100€! Si cela vous arrive et à condition que vous ayez changé moins de 1000€, vous disposez de trois heures pour rendre vos couronnes et récupérer vos euros pour les changer ailleurs.
Il est tout de même préférable d’éviter toute cette tracasserie en changeant directement dans les bons bureaux comme celui où nous sommes allés près de la poste et dont je vous joins le plan ci-dessous. 25 CZK pour 1€ sans même présenter une pièce d’identité, tout ça en un temps record malgré la queue devant le bureau… bon signe !!!

Plan-bureau-de-change.pdf

Prague-Moneys-FAQ.pdf

 

Les transports 

 

Le réseau est composé de 3 lignes de métro différenciées par des couleurs : vert pour la ligne A, jaune pour la ligne B, rouge pour la ligne C, de 36 lignes de tramway dont 26 de jour, 9 de nuit et une historique, la 41 qui fonctionne d’avril à novembre et de lignes de bus.

Le site officiel

Les billets se prennent dans les stations de métro, les bureaux de tabac, les hôtels, les kiosques à journaux, les agences de voyage,… Un plan interactif disponible en ligne permet de repérer le point de vente le plus proche.
Le ticket n’est valable que quand il a été composté dans une machine à composter sinon on risque une amende de 1500 CZK (59€) réduite à 800 CZK (31€) si payée sur place.

  • Les enfants 0–5 ans peuvent voyager gratuitement sans aucun document comme la preuve de leur d’âge
  • Les enfants 6–14 ans peuvent acheter des billets à tarif réduit. Pour bénéficier de cette réduction, les enfants doivent avoir une pièce d’identité avec le nom, la date de naissance et la photo.
  • Les seniors âgés de 60–69 ans peuvent acheter des billets à tarif réduit. Pour bénéficier de cette réduction, les personnes âgées doivent avoir la carte délivrée par l’entreprises de transports en commun de Prague.
  • Les senior plus de 70 ans peuvent voyager gratuitement. Pour bénéficier de cette réduction, les personnes âgées doivent avoir leurs passeports.

Attention: le trafic est réduit, le 24 décembre et il est au contraire renforcé pour le 31 décembre.

Plan-des-transports-en-commun-à-Prague.pdf

Pour obtenir le trajet détaillé en transport en commun pour vous rendre d’un point à un autre, on peut se rendre sur ce site ou celui-là, y renseigner son point de départ et son point d’arrivée avec l’adresse ou la localisation sur Google Maps intégré et on a le parcours optimisé avec les n° de tramway ou les lignes de métro et les arrêts… pratique ! On peut suivre ensuite la route sur Google Maps et ainsi ne pas louper son arrêt …

 Même s’il est plutôt facile de parcourir Prague à pied, équipez vous de bonnes chaussures de marche car la plupart des rues sont pavées et de façon assez inégale, ce qui peut mettre vos chevilles à rude épreuve si vous faites comme qui avons trotté jusqu’à 13 kms par jour !!!

 

La météo

 

Le climat en République tchèque est de type très nettement continental avec deux saisons principales très marquées: un hiver de novembre à mars, avec un froid rigoureux et de la neige et un été très chaud avec des records de chaleur et des canicules. Les saisons intermédiaires, le printemps et l’été, sont courtes mais ce sont les périodes les plus agréables pour visiter la ville!!!
Bon maintenant, c’était comme ça avant le changement climatique car dans les faits, en décembre, il faisait aussi doux à Prague qu’à Paris, aucune trace de neige au grand dam des amateurs de photo dont je suis…

Pour connaitre la météo jusqu’à 14 jours et savoir quoi mettre dans sa valise, rien ne vaut les prévisions de la météo tchèque qui sont beaucoup plus fiables que celles qu’on peut trouver sur Google météo ou des sites français.
D’après le très bon article de PRAGUE SECRETE (toujours eux !), il semblerait que le site METEOCENTRUM soit le meilleur dans ses prévisions. De plus, on peut télécharger son application, android ou apple, pour avoir cette météo à portée de main ou la recevoir tous les jours par SMS… Malin!

Ce qui étonne le plus, pendant l’hiver, c’est l’heure si avancée du coucher de soleil !!!
Ca s’explique par le fait que Prague est dans le même fuseau horaire que Brest qui est pourtant à plus de 2000 kms (!!!) et s’il est très pratique de ne pas subir de décalage horaire, on subit tout de même les conséquences de ces presque 2h d’écart …
En décembre, le soleil se couche aux alentours de 16h00 et si vous ne voulez pas louper ce spectacle, il faudra vous  trouver aux endroits stratégiques à partir de 15h30, ce qui est franchement tôt, d’autant plus que ce soleil ne se lève pas avant 8h00!
8h de lumière dans la journée, c’est peu et il faut en tenir compte pour les visites…
Pour connaitre ces horaires

L’Heure Bleue à Prague est particulièrement prisée par les photographes. Pour ceux, comme moi, qui l’ignoraient, l’Heure Bleue est la période entre le jour et la nuit où le ciel se remplit presque entièrement d’un bleu plus foncé que le bleu ciel du jour. On peut la voir 2 fois par jour, le matin avant le lever du soleil et surtout le soir après le coucher du soleil. Elle ne dure que quelques minutes, 30 environ en fonction de la saison et de la météo !!! Pour ne pas la louper, il existe des applications, BLAU TIME ou SUN SURVEYOR LITE, et un site, BLUE HOUR SITE, qui permettent d’en prévoir l’heure exacte en fonction de la date et de notre emplacement dans le monde…  

 

Les pourboires

 

Il est coutume de laisser un pourboire et la manière la plus courante est d’arrondir à la dizaine supérieure. Il est ainsi courant de ne pas récupérer les petites pièces grises quand on vous rend la monnaie. Annoncez le de suite pour éviter à la personne en face de perdre son temps à chercher la monnaie… ce qui devrait se pratiquer partout d’ailleurs. Pour la petite histoire, en France, à la caisse d’un restaurant, je me suis vue chercher pendant de longues minutes des pièces de 1 ou 2 cts d’euro pour qu’ensuite le client me les rende dans la foulée en me lâchant un grand « pour le personnel », ça frôle le ridicule et l’irrespect, non?

Mais revenons à Prague, si un pourboire de 10% est espéré et apprécié dans les restaurants, certains abusent franchement en rajoutant 15% de « service conseillé »sur la note et en affichant le nouveau total de façon plus visible que la note réelle!
Inutile de rajouter que, ce sont souvent des restaurants dont l’amabilité du personnel laisse à désirer, sinon ils n’auraient pas à forcer la main de cette façon. Heureusement, on ne l’a expérimenté qu’une fois durant notre séjour: sur la terrasse extérieure du restaurant de l’hôtel U Prince dont nous étions clients, décidément !!!
Morale de l’histoire: examinez bien votre notre avant de la régler et ne vous sentez surtout pas obligés de payer ce « pourboire recommandé » si le service ne le justifie pas…

Voici un article sur le sujet rédigé par le blog PRAGUE SECRETE qui se dit être « Le meilleur guide de voyage sur Prague », ce que je leur reconnais très très volontiers !!!

 

Une adresse mais deux numérotations

 

Vous serez ,sans doute comme moi étonnés par la double numérotation que présente la  plupart des bâtiments de Prague: un numéro descriptif (číslo popisné) en rouge et un numéro d’orientation (číslo orientační) en bleu… 

Le numéro rouge correspond à une parcelle du cadastre, il est unique pour chaque bâtiment du quartier donné et  ne suit quasiment jamais les numéros des bâtiments proches ce qui peut être déroutant.
Le numéro bleu est un simple numéro, similaire à ceux utilisés dans d’autres villes européennes. Les adresses utilisent souvent les 2 numéros en commençant par le rouge, une barre de fraction et le numéro bleu, ex: Thunovská 198/15… Fiez-vous donc plus aux numéros bleus qui, eux,  se suivent pour trouver une adresse dans la ville !!!

 

L’absinthe

 

Il est toujours étonnant de croiser la route de bars spécialisés dans l’absinthe, cette « fée verte » interdite en France  pendant si longtemps et qui a encore les relents sulfureux de la mutilation de Van Gogh, la folie de Toulouse-Lautrec et les graves intoxications racontées par Emile Zola dans l’Assommoir, notamment…

Cette boisson, pourtant originaire de Suisse et de France, s’est associée à l’image de Prague depuis le Révolution de Velours qui s’est déroulée en Tchécoslovaquie du 16 novembre au 29 décembre 1989 et qui a précipité la chute du régime du Parti Communiste Tchécoslovaque et la fin de la République Socialiste Tchécoslovaque.En effet, à cette époque, Prague est devenue une destination très prisée d’artistes et de bohèmes qui ont rapidement associé l’absinthe comme symbole de l’art nouveau si caractéristique de la ville.

Pour la goûter, un des endroits incontournables dans la vieille ville est l’ABSINTHERIE, avec 2 adresses: Jilská 7 et U Radnice 13/8. Dans le premier, on peut tester une centaine d’absinthes et admirer environ 250 bouteilles qui proviennent du monde entier dans la partie musée, le 2ème, lui, propose des dégustations mais aussi des cocktails, de la bière, des glaces ou du chocolat à base d’absinthe…

 

 

Le cannabis

 

Une autre étrangeté à Prague, ce sont tous ces Cannabis Points que l’on voit au hasard des rues.
Je n’avais jamais entendu parler de Prague comme étant une 2ème Amsterdam où la consommation de cannabis est autorisée comme le prétendent, en très mauvais anglais, les vendeurs, souvent asiatiques de ces boutiques !!!
Ne vous fiez pas à ce qu’ils peuvent vous raconter car même si la possession de 15 grammes de marijuana ou de 5 grammes de hashish sur soi est tolérée, ces substances ne sont pas légalisées. Techniquement, la drogue est décriminalisée, mais dans les faits, c’est au cas-par-cas. Si vous avez eu l’occasion de voir le film « Midnight Express » et que vous voulez passer un bon séjour, vous ferez vite le bon choix…
De plus, il semblerait que tous ces produits dérivés (sucettes, gateaux…) vendus dans ces boutiques soient donc plus des « souvenirs » à base de thé vert vendus à des tarifs exorbitants… Voici ce qu’en dit un guide pragois qui ne pratique pas la langue de bois (l’article et la vidéo sont en anglais mais la vidéo est sous titrée en français pour ceux qui en ont besoin).

 

 

Le Trdelnik

 

Originaire de Slovaquie, cette délicieuse pâtisserie au nom impossible (à prononcer Trédèlnik) est constituée d’une pâte à brioche aromatisée à la cannelle, enroulée autour d’un cylindre en bois, puis grillée à la braise et recouverte de sucre et de noisettes pilées. Ce qui lui donne sa forme cylindrique caractéristique : doré à l’extérieur, pâle à l’intérieur! 
Elle est proposée nature ou garnie de Nutella, de glace, de fruits… J’en ai aussi vu des versions salées farcies avec un mélange de viande peu appétissant mais bon les goûts et les couleurs… on le sait, ça ne se discute pas !!!
En tous cas, sucré ou salé, c’est un incontournable de Prague qu’il vous faudra forcément goûter lors de votre séjour.

 

 

Divers

 

Sur place ou avant de partir, il possible de faire de bonnes affaires en se connectant sur le « Groupon Tchèque »: SLEVOMAT. Ne vous découragez pas avec la langue, Google vous le propose très vite en français. Comme sur le célèbre Groupon, on peut y trouver des offres concernant les hôtels, les restaurants, les divertissements, les produits alimentaires, etc…

Partagez...

Une réflexion au sujet de « Noel à Prague – Pratique »

  1. Trop sympa ton reportage. Et super documenté as usual.
    Je n’ai aucun souvenir de l’absinthe à Prague( j’en ai trop bu?🤔).
    C’est une hérésie de penser qu’une hôtesse odieuse ait fait la misère à une de ses collègues.
    C’était donc ton petit voyage, c’est cool de commencer à attaquer l’Europe. Bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.