Panama

1-Préparation du voyage

Après s’être renseigné sur le climat et la meilleure période pour voyager dans le pays, c’est en février que nous nous décidons pour partir 3 semaines au Panama.  Le climat y est  tropical,  la saison des pluies de mai à novembre. La meilleure saison est donc de janvier à avril,  la période la moins humide et la plus ensoleillée de l’année.

 

On en avait beaucoup entendu parler du Panama lors d’un précédent voyage au Costa Rica par des français qui y allaient tous les 3 mois pour renouveler leur visa costaricain. Les photos des San Blas, de Bocas del Toro avec la plage d’étoiles de mer nous avaient convaincus d’aller y faire un tour….
Et puis, il y avait enfin une ligne directe depuis Paris sans avoir à transiter par les Etats-Unis ou la Colombie….

 

Pas de visa nécessaire en tant que français pour les séjours inférieurs à 90 jours. Il suffit juste de pouvoir présenter un billet de retour pour le pays d’origine  ou de continuation sur demande. Comme dans beaucoup de pays, le passeport ne doit pas expirer dans un délai de six mois après la date d’entrée dans le pays. 

 

Attention: Depuis le 22 octobre 2014 et jusqu’à nouvel ordre, les voyageurs en provenance de Guinée, de la Sierra Leone ou  du Libéria, ou ayant séjourné dans ces pays durant les vingt-et-un jours précédant leur départ pour le Panama, ne sont pas admis sur le territoire panaméen. Ils se verront interdire l’accès à bord des vols desservant le pays. 

 

Nous avons réservé une voiture de location. Après des demandes de devis auprès de tous les grands loueurs, c’est THRIFTY qui nous a fait la meilleure proposition avec un Tucson 4X4 à environ 920US$ pour 21 jours en kilométrage illimité soit environ 33€/jour avec un départ et un retour de l’aéroport…

 

Nous avons ensuite construit les grandes lignes de notre périple en se gardant une grande liberté pour raccourcir ou rallonger nos séjours en fonction de ce qu’on allait trouver sur place…
Départ aéroport- Playa Santa Clara- Playa Venao- Playa Santa Catalina- Boquete- Bocas del Toro- Retour sur Panama City avec un arrêt quelque part sur la route pour couper le trajet en 2- Panama city et le canal- retour aéroport…Nous aurions aimé aller dans la province du Darien mais ça nous a été fortement déconseillé en raison du manque de sécurité car limitrophe avec la Colombie.

Bien que la majeure partie du circuit longe le Pacifique, nous n’emportons pas de planches de surf car mon compagnon préfère, comme au Costa Rica, en acheter ou en louer une sur place si les conditions s’y prêtent…par contre, on prend le matériel de snorkelling.

 

On emporte également notre GPS Garmin puisque la carte routière Amérique Centrale que l’on a acheté pour un précédent voyage au Costa Rica couvre également le Panama.

 

Comme le vol se pose tard le soir à Panama, on réserve également la première nuit dans un hôtel proche de l’aéroport que nous connaissons déjà:  le RIANDE AEROPUERTO  pour prendre la voiture le lendemain matin et partir direct.

 

 

Partagez...