Aitutaki

Présentation et tour de l’île

 

Il y a jusqu’à 5 vols par jour pour aller de Rarotonga à Aitutaki. Ils sont effectués par AIR RARONTONGA qui a le monopole de la ligne et qui dit monopole, dit pas de concurrence et donc c’est un des vols les plus chers du monde: nous avons payé 556 NZ$ (environ 330€) aller-retour pour moins de 40mns de vol !!! On avait lu sur les forums qu’on pouvait avoir un meilleur tarif en achetant nos billets sur place à l’agence de Air Rarotonga à l’aéroport, ce qui s’est avéré faux dans notre cas car nous avons payé ces billets plus chers qu’en ligne sur le site de la compagnie !!! Il vaut mieux donc les prendre sur internet en faisant toute fois attention: les billets les moins chers (seat only) n’offrent que le siège et tous les bagages seront donc taxés en kilos supplémentaires !!!

 

Depuis Rarontonga, Air Rarontonga propose un package: le AITUTAKI DAYTOUR, qui inclut une journée sur l’île avec un tour sur le lagon: le VAKA CRUISE (voir le chapitre activités) et le vol aller-retour pour 493 NZ$ (environ 300€)/adulte, 246,50 NZ$ (environ 150€)/ enfant de 2 à 11 ans, gratuit pour les enfants de moins de 2 ans. Ce tour part tous les jours (sauf le dimanche) à 8h00 et revient à 17h30. Ca peut-être une bonne option quand on veut avoir un aperçu d’Aitutaki sans y séjourner….

Ils proposent également un package incluant 2 îles Aitutaki et Atiu: le AITUTAKI & ATIU ISLAND COMBO comprenant les vols et 2 nuits sur chaque île. 

Les vols sont effectués en SAAB 340, un avion de 34 places configuré d’une rangée à gauche de sièges individuels et de doubles sièges à droite. Comme il y a une attribution de sièges, pour avoir la meilleure vue sur Aitutaki en descente, il vaut mieux être installé sur la gauche (les sièges en A) et à droite pour le retour sur Rarotonga, forcément….

 

La vision du lagon qui est réputé pour être le plus beau du monde est spectaculaire. Les nuances de bleu se déclinent à l’infini….
L’aéroport est tout petit, les bagages sont livrés très rapidement, on en sort donc très vite…
C’est juste devant que vous trouverez la navette de la pension ou de l’hôtel que vous avez réservé…

 

 

Aitutaki est une île de 18km2 de superficie située à 225 km au nord-ouest de Rarotonga. Elle est considérée comme presqu’un atoll puisque son point culminant n’est que de 123m! En juin 2010, elle a été élue « la plus belle île du monde » par Tony Wheeler, le fondateur du guide Lonely Planet !!!  Elle est pourtant encore peu connue à part des Australiens et Néo-Zélandais et est aujourd’hui toujours épargnée par le tourisme de masse….

 

Pour vous faire une idée de la beauté de cette île, visionnez  cette magnifique vidéo publiée sur Youtube… J’ai beau la regarder encore et encore, je suis toujours sous le charme et bluffée d’avoir eu la chance de visiter cette merveille….

 

Elle ressemble beaucoup aux îles de la Polynésie: la végétation, la population, le climat (un tout petit peu plus chaud quand même, 32°C en février!) mais en plus propre, plus ordonné, à l’anglo-saxonne !!! Il n’y a pas de clôtures autour des maisons mais de grandes pelouses parfaitement tondues. Les routes sont belles et bien entretenues. Et surtout, aucun chien errant car ils sont interdits sur l’île !!! En se renseignant, on apprend qu’il y a longtemps (au moins 50 ans puisque plus personne ne se souvient de quand ça date exactement…), la fille d’un chef de l’île s’est fait cruellement mordre la main (au point d’être arrachée disent même certains) et qu’en représailles, le dit chef a fait euthanasier tous les chiens de l’île et interdire d’en importer, interdiction toujours en vigueur….Aitutaki est donc devenu le paradis des chats et des chèvres !!! La version officielle est un peu différente: les chiens auraient été décimés dans le début des années 1900 car accusés d’être les porteurs de la peste qui a sévit sur Aitutaki à cette période….

 

Arrivant directement de Polynésie et ses meutes de chiens errants qui posent tant de problèmes, on ne peut qu’éprouver un énorme soulagement. Enfin, on peut se balader en scooter sans percuter un chien qui traverse ou se faire courser,  aller partout sans risquer de se faire attaquer, pas de chien qui quémande l’air misérable aux tables des restaurants, pas de hurlements de chiens qui se battent pendant la nuit et surtout pas de souffrances animales comme on en constate tous les jours en Polynésie …
Même moi qui adore les animaux, je dois reconnaître que j’ai beaucoup apprécié et que je redoutais d’aller à Rarontonga qui a le même problème de chiens errants qu’en Polynésie.
Il est d’ailleurs étonnant de constater que cette situation n’engendre aucun manque ni regret chez les habitants, qu’ils en sont plus que satisfaits et ne veulent pas que ça change car à part le « casse du siècle » de 2011 , il n’y a aucune délinquance répertoriée……

 

La plupart des 2200 habitants se déplacent en scooter, il y a donc peu de voitures et jamais d’embouteillages!
Comme eux, nous choisissons de louer un scooter chez RINO’S, qui semble avoir le plus grand parc locatif, le lendemain de notre arrivée pour découvrir l’île en en faisant le tour…Au regard du peu d’informations que nous avons trouvé sur internet sur Aitutaki dont quasiment rien en français, c’est la grande découverte…..
Les scooters (125cm3) se louent 25NZ$ (15€)/jour, 20NZ$ (12€)/jour pour plusieurs jours d’affilée ou si vous logez chez Rino’s…Ne demandez pas un casque, il n’y en a pas et de toutes façons, personne n’en porte…Eventuellement, on vous demandera votre permis de conduire et une carte de crédit au moment de la location…..

Equipés du plan ci-dessous, on part vers le sud depuis chez Rino’s.

 

 

La route bordée de flamboyants en fleurs longe le lagon et des pelouse où flânent des chèvres. Très vite sur la gauche, on trouve le AITUTAKI CAFE (voir article restaurants) puis à droite le bureau d’Air Rarotonga. Juste après le MAINA SUPERSTORE (on peut y acheter à peu près de tout), c’est le « centre ville » !!! Un office de tourisme (toujours fermé), 2 banques où on peut faire du change, une station service (c’est là que l’on trouve le plus de fruits en ville bizarrement!), le marché (qui ne vend rien ou si peu…), un snack qui ne désemplit pas (visiblement le MacDo local) et une magnifique église toute blanche où de magnifiques messes chantées sont données le dimanche matin.
Le pasteur de cette église est polynésien et le seul à parler français dans l’île nous apprend-on. Les messes sont dites en maohi…

 

 

Peu après, l’église la route se transforme en chemin très praticable par temps sec. On découvre que sur la carte, les routes en orange sont bitumées et celles en blanc ne le sont pas mais certaines le deviennent petit bout par petit bout surtout au centre…
Le paysage devient plus sauvage, il y a des hibiscus partout et des panneaux nous rappelant que nous « sommes au paradis » !!!

 

 

Tout au sud, on a une magnifique vue sur la lagon….

 

 

En remontant par la route centrale, dans le district de Tautu, on a la surprise de passer sous un immense tunnel de lianes…..

 

 

On continue sur la côte ouest pour arriver au PIRAKI LOOKOUT, qui offre un joi point de vue sur les 2 côtés de l’île…
Attention aux moustiques dans ce coin, ils sont féroces… peut-être à cause de la présence des réservoirs d’eau ?

 

 

On en profite pour aller visiter la presqu’île où nous séjournerons dès le lendemain. C’est à l’extrémité de celle-ci qu’on a la vue la plus incroyable sur le lagon…Encore plus qu’ailleurs, le temps semble s’être arrêté, un hamac en bord de mer invite à la sieste, des voitures sont entièrement recouvertes de végétation et ce lagon si bleu…Nous avons hâte d’y déménager car c’est de loin, le plus beau coin de l’île…..

 

 

On quitte la presqu’île avec regret (heureusement qu’on y revient bientôt), on longe l’aéroport sur la droite, un marécage et une station essence sur la gauche et au lieu de tourner à gauche vers la ville, on continue tout droit direction le golf. La plage est différente à cet endroit car de nombreuses patates de corail émergent sur un beau fond bleu lui donnant un aspect presque irréel….

 

 

Juste après le RANGUINI’S SUNSET Bungalows se trouve le AITUTAKI MARINE RESEARCH CENTER, un centre d’élevage de
bénitiers géants. Ayant été trop pêchés, le gouvernement a créé ce programme afin de repeupler le lagon de ces étranges coquillages géants. On peut y voir des spécimens de tous âges et c’est à partir de 5 ans qu’ils commencent à être vraiment spectaculaires. Ils seront relachés plus tard dans le lagon dans une réserve tenue encore secrète….
Non, les photos ci-dessous ne représentent pas un rayon de bijoux mais bien toutes les différentes couleurs que peuvent arborer les bénitiers, magnifique, non? Un intrus s’est glissé parmi eux, saurez vous le reconnaître?
Pas de droit d’entrée mais une donation libre est appréciée en échange de tous ces renseignements donnés bien volontiers par le sympathique et seul employé de ce centre. Il vous montrera également 2 gigantesques crabes de cocotier (un bleu et un rouge) qu’il nourrit depuis quelques mois.. Une visite très intéressante….

 

 

Plus au nord, il y a le golf qui longe le récif….
On reprend donc la route pour revenir vers la ville. En face de la pension Amuri Sands sur la gauche débute le sentier qui permet l’ascension du plus haut sommet de l’île: le MAUNGA PU qui culmine à 124m! On nous a dit que ça prend environ une demi-heure pour arriver au sommet et admirer une vue panoramique à 360° sur Aitutaki. Pas vérifié….

 

Un peu plus loin sur la droite, le TAUONO’S GARDEN CAFE où si vous avez la chance de vous y trouver entre 15 et 17h, vous pourrez prendre un « afternoon tea » accompagné de fruits frais et gâteaux faits maison. Il semblerait qu’on puisse aussi visiter les plantations (mais pas quand on y était). On peut y acheter toutes sortes de fruits, c’est visiblement l’endroit de l’île où il y a le plus de choix en quantité….

 

 

On passe ensuite devant le TAMANU BEACH RESORT où tous les jeudis soirs un diner-spectacle avec une danse du feu est proposé à 75NZ$/personne.
Puis le PACIFIC RESORT AITUTAKI, l’hôtel 5 étoiles le plus luxueux de l’île.
Ensuite, il y a 2 boutiques (une épicerie générale et un magasin de bricolage) et une station essence AQUILA (la 3 ème sur Aitutaki) facilement reconnaissables avec leurs façades colorées.

 

 

Et nous voilà revenus chez RINO’S, notre point de départ. En nous arrêtant et en roulant tranquille, le tour nous aura pris une après-midi !!!

Partagez...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.