Costa Rica

Puerto Viejo

 

Dès l’arrivée à Puerto Viejo, on est agréablement surpris par l’ambiance Caribéenne avec ses jolies maisons colorées en bois, la température: 33°C et l’ambiance plage et vacances qu’y s’en dégage !!!

 

 

 

On a réservé 9 chambres (on est 15 !!!) à l’hôtel LIZARD KING RESORT, ce n’était pas notre 1er choix mais trouver un hébergement avec autant de chambres libres dans le village s’est vite avéré difficile… L’hôtel nous était recommandé par notre CE et il avait de bonnes critiques TripAdvisor pourtant on a très vite été déçus. Encore une démonstration de la prudence qu’on doit avoir avec ce site !!!…

Dès notre arrivée, il manquait une chambre qui avait pourtant été confirmée. Le réceptionniste qui semblait tout gérer en même temps s’est vite montré complètement débordé… Les chambres étaient petites, sombres et certaines sentaient fort le renfermé… Il fallait attendre très longtemps l’eau chaude dans la douche avec juste un petit filet d’eau car les pommeaux étaient obstrués de calcaire, la femme de ménage oubliait de nous remettre les serviettes dans les chambres, il y avait des travaux de construction très très bruyants adjacents à l’hôtel qui commençaient dès 7h du matin et pour couronner le tout, lors du check out, ils ont essayé de nous facturer les impayés des autres clients !!!

Il vaut donc mieux aller à l’hôtel juste à côté: le LOTUS GARDEN  dans la même gamme de prix.
Leurs suites à 75 et 100US$ sont magnifiques, le patron est très sympa, très à l’écoute de sa clientèle et ils hébergent en permanence 1 ou 2 paresseux dans le jardin…

 

 

Certains d’entre nous ont choisi de séjourner au BANANA AZUL  entre Puerto Viejo et Cahuita sur la playa Negra et ils ont été ravis mais c’est la gamme au-dessus et en dehors du village.

 

Au départ, notre 1er choix était l’HOTEL PURA VIDA , idéalement placé hors de la route principale tellement empruntée et pourtant dans le village. Le rapport qualité prix est imbattable, il est recommandé dans tous les forums,  la réponse aux mails est rapide et sympathique mais malheureusement, il n’y avait pas assez de  chambres disponibles.

 

Pour finir avec les hébergements sur place, j’avoue que nous avons tous été conquis par un hôtel que nous avons visité parce juste derrière le salon INDULGENCE , un salon où nombre d’entre nous sont allés pour un massage qu’ils ont tous décrit comme exceptionnel…

 

 

L’hôtel, c’est la COSTA DE PAPITO . Un véritable havre de paix où de magnifiques bungalows en bois sont disséminés au milieu d’une nature luxuriante. De plus, c’est un rapport qualité/prix imbattable pour les petits groupes ou les familles. On peut y louer des vélos, des planches de surf et y prendre des cours de surf. 

 

 

Il faut dire aussi que l’emplacement à 1,5 km de Puerto Viejo et en face du spot de surf de Cocles s’y prête parfaitement…

 

 

A proximité se trouve le TASTY WAVES , le bar-restaurant surf de Puerto Viejo.
Belle déco, burgers, tacos, bières et cocktails tropicaux. Projection de films sur grand écran le lundi soir, grosse soirée électro le mardi soir, karaoké le vendredi soir… D’après l’office du tourisme, ils offrent même le taxi de retour sur demande…
Bref, pour un séjour surfistique entre potes ou en famille, il n’y a pas meilleure option…

 

Le soir de notre arrivée, on a mangé au STASHU’S CON FUSION juste à la sortie du village en direction de Cocles. Jolie déco, service efficace et rapide même pour une grande tablée, bonne cuisine fusion… le meilleur restaurant de notre séjour…

 

Le lendemain matin, on a loué des vélos en face du LIZARD KING. 5$ la journée pour un vélo très coloré à rétropédalage avec un anti-vol et un panier sur le devant. Le loueur est très cool, on a payé pour une journée et on a ramené les vélos le surlendemain et payé le reste au rendu sans problème…

 

 

Il faut aussi que l’on se pré-occupe de notre retour sur San José et c’est Javier d’EXPLORADORES à l’agence du village, une fois de plus, qui nous propose le meilleur rapport qualité/prix: une navette pour 12 personnes, départ de l’hôtel à Puerto Viejo, arrivée à notre hôtel à San José pour 250US$ avec autant d’arrêts que l’on souhaite… Imbattable !!!

On part ensuite en ballade direction Manzanillo le long de la côte…

 

A peine la plage Cocles dépassée, nous croisons un paresseux qui essaie de traverser la route… Vu sa lenteur et la circulation, il n’y arrivera jamais entier si nous ne l’aidons pas. Nous bloquons donc la route avec nos vélos le temps qu’il passe de l’autre côté. Les automobilistes sont compréhensifs, ils descendent même de leur voiture pour voir la scène de plus près. En 10mns, il y a une dizaine de voitures arrêtées dans chaque sens mais le paresseux est sain et sauf et nous, on a tous gagné un point sur notre karma !!!…

 

 

On remonte sur nos vélos et très vite, on est rejoint par un très sympathique rasta qui va nous accompagner en vélo avec sa guitare en chantant du Bob Marley jusqu’à ce qu’on le quitte pour aller à Playa Punta Uva… Un très très grand moment !!!

 

On cherche un endroit pour déjeuner, pas facile en semaine… et on tombe par hasard sur le restaurant ARRECIFE  sur la plage d’Uva, serveuse adorable, excellents jus de fruits frais et délicieux ceviches… exactement ce qu’on cherchait… Ils louent également de très jolis bungalows… On nous a dit que le samedi, ils font un barbecue de langoustes cuites sur des noix de coco… A vérifier mais surtout à recommander…

 

 

Plus envie de pédaler, on préfère passer le reste de la journée à se baigner dans l’eau chaude… On finira le parcours jusqu’à Manzanillo le lendemain…
Sur le retour à Puerto Viejo, au niveau de la plage Chiquita, on s’arrête à la fabrique de chocolat: CHOCORART. Tenue par un couple de suisses, on peut y faire un tour pour apprendre la fabrication de chocolat depuis les cabosses de cacao, y déguster différents variétés de chocolat maison, y boire un expresso (un vrai!) ou se rafraîchir avec une succulente glace maison à l’Acai…

 

 

A savoir:

Si vous préférez rester dans le village, vous pourrez aussi vous régaler de chocolat local dans une nouvelle boutique: CHO.CO qui s’est ouvert  en décembre 2017,  Calle 217, en plein centre. Tenue par 2 Québécois d’origine qui ont développé des partenariats avec 8 producteurs de chocolats locaux, elle propose une sélection de plus de 80 différentes barres de chocolats! La grande majorité est vegan et sans gluten.  Ils ont également développé des accords chocolat-vin, bières artisanales, rhum du Costa Rica et café local! Tous leurs produits sont locaux, à l’exception des 2 vins rouges mais le vin blanc est Costaricien! N’hésitez pas à y faire un tour et contribuer ainsi à l’économie locale…

Le plan pour y aller

 

On commence la soirée avec un apéro au LAZY MON , un bar restaurant très sympathique sur la plage. Ils ont même un hébergement au dessus du bar pour les très fêtards !!!
Malheureusement, toutes les tables sont prises et on ne peut donc pas y manger. Nous allons donc au KRAZY LOBSTER juste à côté. C’est une catastrophe: le serveur ne comprend rien à la commande, quasiment pas de poisson frais, les plats sont fades (même le ceviche) et cerise sur le gâteau, au moment de payer la note, le patron particulièrement antipathique, essaie de nous facturer des repas supplémentaires!!! Alors même si l’emplacement est idéal et que la déco est sympa, passez votre chemin !!!

 

 

Le lendemain matin, on teste un endroit que certains de la bande ont repéré la veille: le CAFE RICO, 217 Avenida 69, dans le village. Pas de site internet, pas de carte mais une ardoise au mur… Au milieu de plantes et d’une tonne de livres à vendre ou à échanger, on peut y prendre un délicieux petit déjeuner servi par de très agréables serveuses… Une excellente adresse classée n°1 sur Tripadvisor d’ailleurs…

 

 

Nous reprenons ensuite les vélos pour aller directement jusqu’à la plage de Manzanillo… Il y a 2 belles côtes sportives à grimper et on arrive au bout de la route. La plage est moyenne, moins jolie que celles avant mais ce qu’on veut faire, c’est la ballade sur la colline après le pont suspendu dont on nous a dit qu’elle est magnifique…
On laisse nos vélos avant le pont mais en fait, on aurait pu les prendre. Passé le pont, commence un sentier dans la forêt et bientôt un superbe point de vue en jetée sur la mer… On aurait aimé aller plus loin mais quand il a plu la veille comme c’est le cas, le chemin est tellement boueux qu’il vaut mieux être équipé de chaussures montantes ou de bottes pour l’appréhender… Nos tongs n’étant pas adaptées au terrain, nous rebroussons chemin…

 

 

Nous partagerons la soirée entre 2 endroits qui nous ont interpellés dans la journée:

1) l’OUTBACK JACK’S sur la calle 213, non loin de l’arrêt de bus. On ne peut pas le louper avec sa déco incroyable et colorée, faite de tout et de rien… C’est un bric à brac de plein de choses complètement improbables et qui a un charme fou. On peut y manger plutôt style américain, notamment de délicieuses ribs…

 

 

2) l’autre endroit, c’est le KOKI BEACH . Un bar restaurant lounge en face de la mer dans la rue principale. Les fauteuils colorés, les voilages et l’ambiance chic qui s’en dégage en font un favori pour admirer le coucher du soleil. On y mange un excellent ceviche…

 

 

Et le surf ?

Il n’y a aucun surf shop dans le village. Même si des boards avec leash et lycra sont à louer 20US$/la journée sur la plage de Cocles, il vaut mieux apporter son lycra, son propre leash et sa wax tropicale pour plus de confort.
La meilleure vague de reef (Salsa) se trouve au centre du village derrière le KRAZY LOBSTER. Elle fonctionne en droite et en gauche. Assez fréquentée.
Moins fréquenté, avec plus d’espace, il y a le beach break droite et gauche de playa Cocles.

 

Eco-volontariat

Il est possible de faire du volontariat:

– à Manzanillo dans une réserve d’aras: THE ARA PROJECT avec un hébergement et une participation très raisonnable. 

– au niveau de playa Cocles avec toutes sortes d’animaux blessés au JAGUAR RESCUE CENTER
Un témoignage de volontaire ( en anglais). 

 

Pour finir, Puerto Viejo se situe très près de la frontière du Panama et il est possible de rejoindre Bocas Del Toro directement par la route ce qui peut être une bonne option si on veut continuer son voyage sans repasser par San José.

 

Partagez...

Une réflexion au sujet de « Puerto Viejo »

  1. super les photos sont admirables! on adore : donne vraiment envie de voyager sans souci tout y est expliqué! On ouvre grand les yeux afin de rien manquer: Merci!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.