Raivavae

Raivavae: Activités et Excursions

 

Outre le tour de l’île en vélo déjà abordé dans cet article, les 2 activités principales sont l’ascension du Mont Hiro et l’excursion au motu Piscine. Je rajoute les fêtes religieuses qui sont une véritable opportunité de rencontrer les locaux et de découvrir leur culture …

 

L’ascension de Mont Hiro

 

Après le tour de l’île en vélo et en profiter pour visiter les points d’intérêt sur le chemin, la principale activité, comme sur toutes les îles hautes de la Polynésie, c’est l’ascension du point culminant pour pouvoir admirer un panorama de l’île sur 360° . Sur Raivavae, il s’appelle le Mont Hiro et culmine à 493m !

On peut le faire soit avec un guide soit seul. Nous avons choisi de le faire seuls tandis que le reste des clients de la pension préféraient prendre un guide aussi nous avons pu comparer les 2 versions.

Le chemin de début de montée se situe dans le village de Vaiuru. Il n’est pas si facile à trouver car il n’est pas signalé. Pour le trouver, en se mettant dos à la mer, repérer d’abord le début de la route traversière et l’école maternelle à côté puis sur la droite une maison jaune. Le chemin longe le côté droit de cette maison….

 

 

Il commence en pente douce dans les herbes puis monte doucement jusqu’à une maison en ruines. Il faut ensuite continuer sur la droite jusqu’à la rivière et remonter cette rivière.
On se retrouve vite dans une forêt dense où le chemin est à peine visible. Par ci, par là, il y a des signes: points rouges peints, morceaux de tissus noués qui nous confirment qu’on est sur la bonne route.

 

 

Très vite, c’est tellement pentu qu’un câble a été installé pour aider à la montée !!! Donc si vous avez mal à un bras ou une épaule, ça va commencer à devenir compliqué puisqu’à certains moments on se retrouve presque dans le vide accroché au câble !!! De plus, il y a beaucoup de pins et les aiguilles qui recouvrent le sol rendent le sol très glissant !!!

 

 

Heureusement, ce passage super physique ne dure qu’une centaine de mètres (qui paraissent très longues !!!) et puis on quitte la forêt pour continuer la montée dans les fougères pendant 20 bonnes minutes. On arrive enfin en haut de la crête mais ce n’est pas fini, il faut maintenant longer cette crête pendant une grosse demi-heure sur un chemin vaguement tracé au milieu des fougères, qui mesure entre 1 et 3 mètres de large pour atteindre le point culminant.
Les 20 derniers mètres sont sur des rochers qui donnent sur le vide et qu’il faut escalader. Si vous êtes sujets au vertige, ça sera très difficile voire impossible pour vous de continuer…

Au sommet, on retrouve les autres clients qui sont montés avec le guide. Visiblement, leur sentier était plus long mais moins pentu et certains qui sont montés par le même chemin que nous, choisirons de redescendre avec le guide par crainte de la descente si raide et si glissante !!!

Comme on peut s’y attendre, le panorama est exceptionnel. Au fur et à mesure de la montée, lors des pauses obligatoires pour reprendre son souffle, la vue se dégage petit à petit sur le magnifique lagon qui entoure l’île… et depuis le sommet, on peut en voir l’intégralité sur 360°…Spectaculaire !!! (vidéo)

 

 

 

 

Les garçons se lancent dans une descente « à la sauvage », en courant, ce ne sera pas sans chutes mais ça ne leur prendra que 15 mns !!!

Pas facile de se repérer sur le chemin de retour, le chemin est encore moins visible qu’en montée !!! Un panneau nous confirme qu’on s’est trompé et on doit couper dans les bois et les toiles d’araignées pour retrouver la rivière et le bon chemin !!!…

 

En conclusion, à moins d’être en très bonne forme physique et bien équipé (bonnes chaussures obligatoires…) et qu’il n’ait pas plu (ça devient trop glissant…), on peut le faire tout seul sinon il vaut mieux partir avec le guide ! Comptez de 3 à 4h en fonction du temps que vous resterez au sommet à contempler la vue….

 

Le Motu Vaiamanu : «le motu piscine»

 

C’est le « must see », l’attraction phare de Raivavae !!! Comme à Rangiroa et le lagon bleu ou Fakarava et le lagon vert, le motu piscine est un lagon dans le lagon. C’est une cuvette naturelle d’environ 200m de long sur 30 de large, presque entièrement cerclée de sable blanc d’où sa ressemblance avec une piscine !!!
L’eau y est d’un bleu superbe allant de l’indigo au turquoise en passant par toutes les nuances de bleu et la température de 28°C contribuent à la vision « carte postale » du lieu….

Le départ se fait depuis la marina proche de la pension Mataha où on est déposés par la pension. La marina a été creusée dans le platier ainsi que le chenal étroit qui permet de rejoindre le large….

 

 

On est nombreux : les 14 clients de la pension, le bateau va donc faire 2 voyages pour pouvoir tous nous emmener sur le motu Vaiamanu. On est déposés sur la partie en face de l’île, une plage jolie sans plus…

 

 

Il faut traverser le motu pour découvrir le fameux motu piscine. Après quelques minutes à chercher un sentier qu’on ne trouve pas (!), on arrive sur une plage où des bancs de sable blanc entourent un « bassin » d’un bleu magnifique !!!
Même la surface de l’eau fait penser à une piscine et on se jette tous dedans comme des gamins… Le paysage avec l’île de Raivavae en fond semble irréel tellement il est beau !!!

 

 

 

 

 

 

Le motu piscine est également le meilleur spot de l’île pour faire du kite et mon compagnon a donc emporté son matériel.
Pas beaucoup de vent malheureusement mais il se régale quand même de rider tout seul dans un paysage si extraordinaire…
Il est aussi possible de se faire déposer en bateau sur le motu uniquement pour une session et revenir ensuite sur l’île…

 

 

 

 

 

C’est vraiment à reculons que l’on quitte cette plage pour remonter sur le bateau et aller pique-niquer sur le motu Rani où Eléonore et une amie nous ont concocté un excellent repas local…

 

 

 

Fêtes religieuses

 

 

La pension Raivavae Tama est juste à côté d’une église qui est, en fait, un superbe temple protestant blanc et bleu, très photogénique : le Temple de Mahanatoa.

 

 

Si vous n’avez pas l’occasion de vous y trouver pendant une fête religieuse, il faut au moins aller à la messe du dimanche matin où les habitants du village seront ravis de vous accueillir quelque soit votre confession…
Et si vous avez cette chance comme nous, vous allez vous régaler…

La cérémonie religieuse qui a eu lieu pendant notre séjour est l’arrivée de l’évangile qui commémore l’arrivée des missionnaires anglais à Tahiti. Cet événement considéré comme l’acte fondateur de l’Église protestante ma’ohi est fêté le 5 mars qui est un jour férié dans toute la Polynésie.
En plus d’une grande messe, un immense buffet est installé le long de la route où sont conviés tous les habitants. Pour cette occasion, tout le monde s’habille de circonstance: belle robe et couronne de fleurs ou chapeau pour les femmes, chemise à fleurs et chapeau pour les hommes…Une robe longue noire et un gros hibiscus du jardin dans un chignon pour moi, une chemise hawaïenne pour mon compagnon et nous voilà prêts à participer à la fête où nous sommes invités…

 

 

La messe est un grand spectacle, tous les défauts et les péchés capitaux sont mis en scène sous forme de sketchs très drôles par les participants devant une assistance morte de rire. Tout le monde danse, chante au son du ukulélé…c’est à vous donner envie d’aller à la messe toutes les semaines !!! (voir la vidéo…)

 

 

Le buffet propose surtout des douceurs locales dont certaines que je n’avais encore jamais goûtées…
La fête durera jusqu’à tard dans la nuit….

 

 

Partagez...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.