Centre

Séjour au Futuroscope

 

Je voulais visiter le Futuroscope de Poitiers depuis longtemps et l’occasion s’est enfin présentée sous forme de cadeau d’anniversaire où mon conjoint m’a offert un séjour dans le parc…

Il a réservé un pack de 2 jours de visites et de 2 nuits d’hotel avec petit-déjeuner du jeudi au samedi. Il a choisi l’hôtel du parc le plus près de l’entrée (enfin ce qui nous semblait le plus près sur le plan du site…): le PLAZA.

 

plan_parc_futuroscope.pdf

 

L’idée était de prendre la chambre le jeudi, faire une première partie des attractions l’après-midi, d’assister au spectacle nocturne: La forge aux Etoiles, de faire le reste des attractions le vendredi et de repartir le samedi matin.

 

Le check-in à l’hotel n’étant pas possible avant 15 (!!!), en fait, avant le spectacle qui commençait à 20h30, on a juste eu le temps de faire : 

– l’Extraordinaire Voyage: très réaliste, dommage qu’on ne visite que 3 endroits dans le monde et que ce soit si court(10′)

Dynamic: une course futuriste de 5’sur des sièges animés

Sébastien Loeb Racing Experience: encore plus court (3′) mais intense! Le casque de réalité virtuel n’est pas très compatible avec des verres progressifs car l’image reste floue… Il vaut mieux ne pas avoir le mal des transports…

– Cyber Avenue: de nombreux jeux d’arcade tous payants, faites le stock de pièces pour pouvoir les utiliser…

– l‘Aérobar: prendre l’apéritif en haut d’un bar qui s’élève à 35m avec les pieds dans le vide est très sympathique mais attention il faut débourser 6,90€ au minimum pour un soda et beaucoup plus pour une boisson alcoolisée !!! Jolie vue sur tout le parc…

Le temps de diner à « La Table d’Arthur » recommandée par le personnel comme étant le meilleur restaurant du parc. Le buffet à 23,50€ est correct et la terrasse est vraiment très agréable s’il fait beau…

 

Le spectacle pyrotechnique « La Forge aux Etoiles » est visuellement très beau mais l’histoire narrée est plutôt abracadabrante et sans grand intérêt…

 

 

Le lendemain matin, nous avons repris la visite du parc avec:

Le Monde de l’Invisible: film très intéressant de 25′ sur tout ce que l’œil humain ne peut voir, de magnifiques images projetées en Imax sur un écran géant !

Danse avec les robots: heureusement, on peut d’abord aller voir à quoi ressemble l’attraction et décider ou non si notre estomac va tenir le coup !!! Après avoir bien observé les mouvements de ces robots et même si ça ne dure qu’une minute, nous en avons tous 2 conclu que notre petit-déjeuner n’y résisterait pas et nous avons passé notre tour…

Arthur, l’Aventure 4D: on pensait à tort que c’était une attraction pour les enfants mais en fait, c’est une course à sensation de 5’sur des sièges animés dans les décors du film. A faire !!!

La Gyrotour: nettement moins bien que l’Aérobar et pourtant on est plus haut (45m) mais la sensation de hauteur n’est pas la même peut-être faussée par les vitres et le fait qu’on soit enfermés…

Kinemax: projection du film « Dans les yeux de Thomas Pesquet » qui est une sorte de journal de bord sur son aventure dans la Station spatiale internationale (ISS)sur un écran géant… intéressant!

Les Yeux Grands Fermés: un parcours dans le noir pour expérimenter le monde des non voyants. On se déplace dans différents environnements: un marécage, une ville et une montagne en se tenant par les épaules. J’aurais apprécié qu’on mette plus l’accent sur le toucher, l’ouïe et l’odorat plutôt que d’expérimenter la difficulté de se déplacer sur des terrains mais ça suffit à se réjouir de notre vue (même si elle n’est pas parfaite…) et l’humour de Mohammed, le guide non-voyant fait plaisir à « voir ». L’entrée de 5€/personne est destinée à financer des équipements pour les déficients visuels.

– l’Age de Glace: peu de sensations mais l’univers du dessin animé en 4(?) 3D est bien restitué pendant 10’…

Studio 16: projection du court métrage de 40′ de Jean Jacques Annaud: « Les Ailes du Courage » sur l’épopée de l’Aéropostale et de la survie légendaire d’Henri Guillaumet qui a erré pendant 5 jours dans la cordillère des Andes
après le crash de son avion au Chili en 1930. Intéressant !!!

Chocs Cosmiques: le cosmos, la voie lactée, les planètes racontés en 23′ par Lorant Deutsch. Ne pas se mettre au centre sous peine d’avoir à se dévisser la tête pour voir l’écran en forme de coupole au plafond!!!

La Vienne Dynamique: une des attractions qui nous tentaient le moins et une de celles qu’on a préférées !!! Une course effrénée de 20′ à travers les paysages de la Vienne sur des sièges animés. L’histoire est originale, on a de bonnes grosses sensations et pour une fois, on n’a pas l’impression que c’était trop court quand ça s’arrête…

On a choisi de zapper les attractions trop axées sur les enfants comme: La Machine à voyager dans le Temps (avec les Lapins Crétins..), Le Monde des Enfants, Graines de Pilotes, Les Machines de Léonard (manèges), Mission Eclabousse (fermé de toutes façons…) et Illusio (spectacle de magie).

Il est dommage que la signalisation du parc soit aussi mal faite !!! On a vraiment du mal à se repérer et il vaut mieux ne pas perdre le plan papier disponible en libre service à l’entrée du parc et près de l’Aérobar. Le bon côté de cette mauvaise signalisation, c’est qu’on tourne beaucoup en rond, on s’égare et du coup, on tombe sur des surprises non représentées sur le plan comme une allée bordée de papillons blancs décorés de messages, le « carnivore park »: une exposition de magnifiques plantes carnivores, « l’arbre à vent » qui produit de l’énergie éolienne avec ses petites girouettes et où on peut recharger son téléphone, le portrait des yeux d’Albert Einstein réalisé en rubans de plastique coloré, les statues de Toutain…

 

 

Bref, tout ça fait un peu désorganisé !!!
On a eu la chance d’avoir fin septembre un vrai temps d’été avec le soleil et la chaleur et comme on était en semaine, en dehors des vacances scolaires, c’était un peu comme si le parc avait été privatisé !!! On n’a jamais attendu pour accéder à une attraction et heureusement parce que j’imagine qu’en plein été, il doit falloir faire des heures de queue!!!
Le mauvais côté, c’est que tout n’est pas ouvert surtout au niveau des restaurants et des boutiques mais bon, c’est le prix de la tranquillité !

Si vous avez la chance ou la possibilité d’y aller dans les mêmes conditions, une journée dans le parc suffit largement pour faire toutes les attractions… 

Quant à l’hôtel, le Plaza n’est pas au standard d’un 4 étoiles tel que pourrait le justifier son tarif. Il a beau être le plus près du parc, c’est encore une belle trotte pour y accéder à pied car il faut traverser tous les parkings !!!
A prix égal et même moindre, il vaut bien mieux loger au Chateau du Clos de la Ribaudière qui est nettement plus au standard de ses étoiles !!!
Je conseillerais donc de prendre un hôtel autour du futuroscope (n°1 à 7 sur le plan ci-dessous)et non à l’intérieur, qui offrira un bien meilleur rapport qualité/prix et de venir jusqu’au parc avec sa voiture et la laisser au parking (9€ de 8h00 à 8h00 le lendemain ou 4€ de 16h30 à 8h00 le lendemain).

 

 

Bon à savoir: il y a une aire de stationnement pour les camping-cars (parking payant voir tarif ci-dessus + taxe de séjour 1,40€ par véhicule). Elle offre une borne de services : vidange des eaux usées (gratuit), eau potable (payant : 2€ pour 100 litres) et électricité (payant : 2€ pour 1 heure). L’accueil est ouvert dès 7h30 avec vente de pain et viennoiseries. Wifi.

Partagez...