Namibie

Walvis Bay

Walvis Bay

 

Après un copieux petit-déjeuner servi sur notre terrasse, on décide de partir visiter les marais salants et d’aller voir les flamants roses de Walvis Bay. Autant prévenir de suite, je ne vais pas être très objective sur Walvis Bay parce que j’ai adoré cet endroit !!! Les couleurs, la mer au ras des dunes et des flamands roses par milliers… Le flamant était déjà mon animal préféré quand j’avais 5 ans et je trouve qu’il est toujours associé à des paysages fantastiques comme au Kenya, quand on a croisé un vol de flamants au-dessus du lac de Nakuru en petit avion de tourisme… Vous vous souvenez de la scène dans « Out of Africa » quand Robert Redford pilote le petit coucou ? Et bien, c’était la même sans Mozart !!!

 

Mais revenons à nos flamants de Walvis Bay… Pour aller les voir, c’est simple, il suffit de suivre la mer plein sud. Le long du trajet, on en voit déjà quelques uns… notamment devant le LAGOON LODGE, une autre bonne option de logement.

2 adresses de sites pour louer un logement sur Walvis Bay: SAFARI NOW qui en propose toute une liste ou ANA’S SELF CATERING UNITS qui en propose 3.

 

On ne peut pas se tromper, la route va directement à l’usine de traitement de sel. Il faut la contourner et on se retrouve sur un chemin étroit qui traverse une symphonie de roses: d’un côté les marais salants et de l’autre les lagunes avec une multitude de flamants roses.  On en prend plein le yeux !!!

 

 

 

 

 

Mais attention, il ne faut surtout pas sortir de ce chemin car il est bordé de chaque côté d’une épaisse couche de vase d’où il est difficile de s’extraire… ne pas essayer donc de se rapprocher des oiseaux comme je l’ai fait !!!

 

 

Tout au bout, il y a une plage immense… Aucune interdiction, on y va donc en voiture, on s’arrête au bord de l’eau et on sort les transats…

 

 

 

 

…pour assister au spectacle des otaries à fourrure qui surfent dans les vagues !!!

 

 

 

 

 

Attention: Depuis un peu plus d’un an, il y a de nombreux témoignages de touristes qui se sont fait volés alors qu’ils étaient sortis de leur voiture pour photographier les flamants ou se promener sur la plage !!! Ils s’étaient peu éloigné de leur véhicule et pour peu de temps. Pourtant, on leur a cassé les vitres pour leur voler tous leurs objets de valeur. La police locale semble savoir qu’une bande de petites frappes locales détroussent ainsi régulièrement les touristes dans le coin alors pas de parano (nous, il ne nous est rien arrivé…) mais beaucoup de prudence !!! 

 

 

Pelican Point

 

 

Un peu plus loin, à 32 kms se trouve PELICAN POINT, un banc de sable qui forme une péninsule bordée d’un côté par le lagon de WALVIS BAY et de l’autre par l’Océan Atlantique.

 

Photo 62c Pelican_Point

 

 

 

Depuis 1915, une balise y guide les bateaux et depuis 1935, un phare y a été installé. A côté du phare, on trouve un luxueux hôtel: le PELICAN POINT LODGE: 9 suites dont la prestigieuse Captain’ s  Cove avec une vue à 360° à 900€ la nuit !!! Un endroit fantastique dans un paysage exceptionnel où j’aurais adoré aller si j’avais eu le budget pour y rester 2 nuits… Ce n’est pas moi qui ai pris la photo ci-dessous (malheureusement !) puisque je n’y suis pas allée mais elle donne une bonne idée de ce magnifique endroit…

Attention: Si on peut aller jusqu’aux flamants roses en voiture de tourisme, il faut absolument un 4X4 avec les pneus dégonflés pour envisager d’aller à Pelican Point . Même chose plus un permis d’entrée que l’on peut obtenir aux offices de tourisme de Walvis Bay ou Swakop pour Sandwich Harbour .

 

 

 

 

Sandwich Harbour

 

Encore plus au sud, à 80 kms se trouve SANDWICH HARBOUR où les dunes se jettent directement dans l’océan et un magnifique lagon. On voulait y aller mais il est formellement déconseillé d’y aller seul même si on est très aguerri à la conduite tout terrain parce qu’il faut passer par la plage, qu’elle est totalement recouverte à marée haute et que la piste change constamment à cause du vent. On ne peut donc l’envisager qu’à plusieurs 4X4 suffisamment puissants (160 CV mini) et avec un guide qui connait parfaitement le terrain.

 

 

 

Avec grands regrets, nous avons donc abandonné l’idée et nous avons réservé pour le lendemain un vol en Cessna pour tout de même voir le paysage… C’est vrai que c’est superbe et qu’il ne faut pas rater cette excursion si on en a l’occasion. L’agence MOLA-MOLA nous a été chaudement recommandée pour la faire en se laissant conduire… Malheureusement, nous avons eu l’info trop tard.
On voit également l’épave du EDUARD BOHLEN, un bateau de plus de 100m de long qui s’est échoué en 1909. L’épave, partiellement ensablée est devenue le symbole de la désolation de la côte namibienne.

 

 

 

Partagez...