Namibie

White Lady Lodge

 

128 kms- 2h15 ( D1915, D3716, D1930, C36, C35, D2359)

 

Spitzkoppe Community Restcamp, Namibie à Brandberg White Lady Lodge, Namibie – Google Maps

 

 

Prochaine étape le WHITE LADY LODGE . Nous sommes toujours dans le Damaraland (territoire des Damaras) mais c’est une femme Herero en habit traditionnel (robe d’inspiration victorienne et coiffe en forme de cornes de bœuf) que nous croiserons dans la station essence à UIS juste avant d’arriver au camp où on s’est arrêté pour acheter nos 5 litres d’eau quotidiens !!!

 

 

 

brandberg-white-lady-lodge-

 

Le camp WHITE LADY est situé au pied du plus haut massif montagneux de Namibie, le BRANDBERG qui culmine à plus de 2500m. Il est réputé pour abriter une grande population d’éléphants du désert qui aiment vagabonder dans le lit de la rivière UGAB qui longe le camp, spécialement en saison sèche et l’endroit pour être propice aux randonnées et à la visite de la WHITE LADY, une peinture rupestre qui daterait de plus de 2000 ans!!!.

Il propose des chambres ainsi que des emplacements de camping…

 

 

 

 

 

 

Après s’être enregistrés au Lodge, on s’installe près d’un énorme buisson rempli d’oiseaux au look préhistorique (des calaos) et très vite, on est sollicité à grands coups de braiments par 2 ânes assoiffés mais malins pour qu’on leur ouvre notre robinet d’eau !!!

 

 

 

Les éléphants n’ont pas été vus depuis une quinzaine de jours, ce qui inquiète le personnel du camp… Nous partons donc à leur recherche en suivant leurs traces dans le lit de la rivière asséchée. Au bout de 2h sans les avoir vus, il est donc temps de faire demi-tour pour rejoindre le restaurant du lodge pour le dîner. C’est impossible de prendre suffisamment d’angle pour tourner entre les 2 rives et donc nous nous tankons dans le sable !!! Ce sera la seule et unique fois de tout notre séjour !!! On creuse devant le camion avec la pelle, on dégonfle les pneus tout en restants vigilants parce qu’on est quand même sur le passage des éléphants mais non, heureusement pour nous sur ce coup là, ils ne sont vraiment pas dans les parages.

 

On finit la soirée avec un apéro-regonflage des pneus au compresseur et un dîner au lodge où on passe un bon moment avec leur suricate apprivoisé…

 

Partagez...