Prague

4 jours à Prague – A Voir et à Faire: Partie 1

 

Tant d’endroits à visiter, certains incontournables mais recommandés dans tous les guides alors surchargés de touristes même hors-saison, même en semaine (!!!), d’autres plus secrets presque déserts parce que méconnus…
Le premier jour, on a commencé par la visite du quartier de Stare Mesto, la vieille ville et quartier historique de Prague qui se situe sur la rive droite de la Vltava.

 

 

On a préféré faire cette visite à pied parce ça reste le meilleur moyen de s’imprégner de l’environnement, de ne rien louper et surtout de découvrir plein de petits détails au gré de la balade…

 

La visite en voiture ancienne est tentante également et même s’il semble que ces répliques de véhicules anciens sont plus ou moins secure, elles sont bien jolies ces demoiselles rétro. Il faut avouer qu’au niveau romantique, on fait difficilement mieux qu’une visite dans un de ces cabriolets au look ancien !!! Et si vous avez quelque chose à fêter: un anniversaire, un enterrement de vie de jeune fille ou une lune de miel, ça vous fera des photos souvenirs très originales…
Il faut compter autour de 70€ pour la location de la voiture pendant une heure, ce qui n’est pas trop onéreux dès qu’on est plusieurs… Différentes sociétés proposent ce service dont en voici 4: PRAGUE HISTORY TRIPS, PRAGUE OLDTIMER TOURS, PRAGUE OLD CAR.

 

 

On peut aussi choisir de faire la visite des incontournables de Prague en visite gratuite de 3h en anglais qui parcourt une vingtaine de points d’intérêt ! À la fin de la visite, chaque personne est libre de remettre au guide un montant en espèces en fonction de son niveau de satisfaction. Pour s’inscrire en ligne

 

 

La place de la vieille ville

 

C’est un des points névralgiques de Prague. Si vous vous baladez dans la ville, vous risquez d’y passer souvent.
La principale attraction touristique de la place est l’horloge astronomique qui se situe sur le bâtiment de l’hôtel de ville.
La place repose dans un écrin de magnifiques bâtiments anciens, colorés et baroques du XIIe siècle que malheureusement le marché de Noel et tous ses stands ainsi que les terrasses couvertes des restaurants de la place nous empêchent d’admirer en prenant le recul nécessaire !!!

 

 

 

Hôtel de ville de la Vieille ville et l’horloge astronomique

 

A côté de la place de la vieille ville se trouve une des attractions les plus visitées: l’horloge astronomique !!!
Elle a été construite en 1410 et elle indique non seulement l’heure mais aussi la position du soleil, de la lune, du signe astrologique du moment et son décan ainsi que le temps sidéral !!!

Si autant de monde s’attroupe devant régulièrement c’est parce que toutes les heures de 9h00 à 21h00, on peut voir les 12 apôtres défiler durant quelques secondes juste après que la figure de la mort sur la droite du cadran ne les appelle avec sa cloche et juste avant que l’heure ronde ne sonne. Le spectacle de ces statues qui apparaissent quelques secondes (23 en tout!) par les fenêtres au dessus du cadran est acclamé, filmé, commenté tel un événement tous les jours !!! Notez le trompettiste qui finit le spectacle tout en haut de la tour … Voici une video YouTube pour vous en donner un aperçu …

Il est possible de grimper tout en haut pour y admirer un point de vue qui en vaut la peine !
La visite de nuit offre une magnifique vue sur le marché de Noel et l’immense sapin illuminé mais les spots qui éclairent la tour sont très aveuglants et on les a directement de face, ce qui peut-être très gênant !!!
Mon conseil est d’acheter le billet en ligne car il ne présente que des avantages:

– il coûte moins cher: 210 CZK (8,30€) au lieu de 250 (10€).
– on peut en plus télécharger des bonus disponibles en 13 langues sur son téléphone portable.
– c’est un billet coupe-file valable 1 mois pour une entrée unique
– on peut prendre l’ascenseur depuis le rez-de-chaussée

Prague-Astronomical-Clock.pdf

 

 

 

 

 

 

Attention toutefois à prendre l’escalier pour descendre afin de ne pas louper la visite de l’ancienne mairie au 1er étage.
C’est à ce niveau qu’on peut voir les fameux apôtres de l’intérieur et plus longtemps que lors de leur sortie si rapide à l’heure ronde. L’ancienne chapelle et ses splendides vitraux est une merveille !!!

 

Lhotel-de-la-vieille-ville-de-Prague.pdf

 

 

Le Musée des Illusions ( Illusion Art Museum Prague -IAM Prague)

 

Juste en face de l’horloge astronomique, le Musée n’est pas très grand mais permet de passer une demi-heure avec des illusions d’optique intéressantes surtout avec des enfants… On nous l’a déconseillé alors on a zappé…

Entrée: 250 CZK (10€)/adulte
              150 CZK (6€)/ enfant entre 6 et 15 ans, étudiant et sénior de plus de 65 ans
              500 CZK (20€)/famille
              Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans.

 

La Bibliothèque Municipale de Prague 

 

A moins de parler couramment tchèque, on ne va pas à la bibliothèque pour emprunter un livre mais pour admirer depuis 20 ans, une oeuvre très originale: une sculpture de Matek Kren baptisée « Idiom », un véritable tunnel de livres de 5m de haut sur 2m de diamètre construit avec les livres inutilisés de la bibliothèque, environ 8000 parait-il !!!
Un jeu de miroirs qui se cache à l’intérieur de chaque côté donne une impression vertigineuse quand on s’y plonge, une impression de puits sans fond ou de colonne qui monterait jusqu’aux cieux et dans lequel on pourrait tomber indéfiniment…
On pourrait se croire dans l’univers de « Alice au Pays des merveilles » !!!
L’entrée est libre de 10h00 à 18h00 du mardi au vendredi, de 13h00 à 18h00 les lundis et samedis. Fermée le dimanche.
Il y a une cafétéria adjacente qui a l’air sympathique et qui a bonne réputation si vous avez un petit creux…

 

 

 

Le Clementinum

 

Cet ancien couvent dominicain du 13ème siècle reconverti en collège jésuite au 16ème siècle se visite pour:

– sa tour astronomique haute de 68m. Elle abrite une exposition d’anciens appareils de mesure et des informations sur l’histoire de la tour et offre une magnifique vue du centre de Prague. Lors de notre passage, l’ascenseur ne fonctionnait pas et il a donc fallu gravir 172 marches en colimaçon pour parvenir au sommet. A garder en tête si vous avez des difficultés de mobilité !!!

– sa salle du méridien qui était autrefois utilisée pour déterminer avec précision l’instant de midi. Pour la voir fonctionner, y aller à ce moment…

– sa chapelle aux miroirs dont le jeu de miroirs est unique en Bohème. Si aucun événement n’a lieu dans la chapelle, il est possible de la visiter durant la visite guidée. Cependant, cette possibilité ne peut être garantie et nous n’avons pas eu cette chance malheureusement !!!

– l’antichambre de sa bibliothèque où on peut admirer une copie du Codex de Vysehrad, un des manuscrits les plus précieux de la seconde moitié du XIe siècle en Europe… et les descriptions de tous les globes de la bibliothèque.

– sa bibliothèque baroque, le clou du spectacle. Considérée, à juste titre comme une des plus belles du monde, sinon la plus belle, elle est ornée de magnifiques fresques sur le thème des sciences et des arts et abrite un ensemble de 20000 ouvrages de théologie en diverses langues ainsi que 14 globes terrestres anciens de grande valeur. Elle a beaucoup été utilisée en décor de nombreux films tels que « La Ligue des Gentlemen Extraordinaires« ! On ne peut ni y pénétrer, ni même la prendre en photo, la raison évoquée étant sa préservation mais les guides sont plus ou moins vigilants et j’en ai vu certains braver l’interdiction avec leur smartphone !!! Personnellement, je n’ai pas osé… la photo ci dessous est donc la photo vendue sur place!

Heureusement, depuis peu, on peut visiter cette bibliothèque virtuellement sur ce site, en prenant son temps pour observer tous les détails des fresques au plafond, des globes, des livres…

On ne peut visiter le Clementinum qu’en visite guidée en anglais mais un texte informatif en français est disponible.
Cette visite dure environ 50 minutes et débute toutes les demi-heures entre 10h00 et 17h30 ou 18h00. Pour ce faire, vous devez vous rendre sur place chaque jour à partir de 10 heures et jusqu’à 17h30 au prix de 300 CZK (12€).
A part la vue du haut de la tour et, évidemment, la bibliothèque, le reste est d’un intérêt très mitigé…

 

 

 

 

En sortant du Clementinum, on passe devant la Cathédrale St Clement où un concert classique de 60 mns était donné le soir même par le Bohemian Symphony Orchestra Prague. On avait failli acheter les places sur internet et on a bien fait d’attendre d’être sur place parce sur place, on nous a proposé de meilleures places, réservées, au 1er rang, moins chères: 700 CZK (27,60€) au lieu de 950 CZK (37,50€)…
Aucun regret, c’était un moment magique dans un endroit sublime…

 

 

Palais Colloredo-Mansfeld 

 

Juste avant le pont Charles, se trouve un palais que la plupart des touristes ignorent. Et même si nous avons apprécié d’être enfin seuls pour la visite, j’avoue que malheureusement, il n’y a pas beaucoup d’intérêt à la faire.
A part, la salle de bal qui a servi de décor au film « Amadeus » et dont les fresques du plafond sur le thème du rassemblement des dieux olympiques sont superbes, le reste du bâtiment est assez délabré !!! L’époque où Mozart y rencontrait Casanova est vraiment révolue…

L’exposition artistique au dernier étage était peu passionnante…
Si vous arrivez à ouvrir la fenêtre sans vous faire hurler dessus par la « gardienne », vous pourrez profiter d’une superbe vue sur la tour du pont Charles et le balcon de l’Eglise Saint-Sauveur de Prague juste en face…
L’entrée n’est pas chère: 60 CZK (2,40€) mais elle ne vaut pas beaucoup plus à mon avis !!! Il y a un petit restaurant au fond de la cour, l’ART CAFE qui semble bien sympathique et qui doit être très agréable l’été…

 

 

Le Pont Charles (Karluv Most)

 

L’emblème de Prague, le Pont Charles, que l’on voit sur toutes les reproductions, relie le quartier de la Vieille-Ville
rive droite à celle de Male Strana rive gauche, il est classé monument historique national. Entièrement piéton depuis 1974, il est accessible gratuitement au public. En pleine journée, il peut-être parfois difficile de se frayer un chemin parmi la foule, mais c’est un bonheur de traverser ses 516 m au rythme de l’animation des artistes de rue et autres vendeurs de souvenirs…

 

 

Pour avoir une chance d’en profiter sans trop de touristes, il est recommandé d’y aller tôt le matin, au lever du soleil ou tard dans la nuit! Il parait que les statues se lancent dans des grandes discussions quand il n’y a plus personne, ça vous permettra de vérifier…

Ce pont, le plus vieux de Prague, était jusqu’en 1741 le seul pont à enjamber la Vltava ! Il a été édifié au 14ème siècle à la place du pont Judith qui a été emporté par les inondations en 1342. Sa construction a duré une cinquantaine d’années…
Le pont est bâti en blocs de grès. Une tour se situe à chacune de ses extrémités: la Tour du Pont de Mala Strana et la Tour du Pont de la Vieille Ville. Trente statues de saints baroques sont alignées en vis-à-vis sur toute la longueur du pont. Elles ornent chaque pile du pont.

 

 

La plus célèbre d’entre elles est certainement celle de Saint Jean Népomucène, un prêtre catholique et un martyr du 14ème siècle.
Il y a toujours beaucoup de gens qui se pressent autour de sa statue facilement reconnaissable avec le halo doré qui surmonte sa tête et le grand crucifix qu’elle porte dans les bras car de nombreuses superstitions sont rattachées à ce saint. Toucher la figure du chien située sur le piédestal de la statue apporterait la fidélité, celle de la reine au même endroit, la chance, l’étoile dorée dans la balustrade à côté de la statue (là où le meurtre du saint aurait été commis) exaucerait tous nos voeux à condition de poser sa main sur la croix de façon que chaque doigt vienne toucher une étoile…
J’avoue que je n’ai pas essayé mais j’ai vu des dizaines de personnes le faire…

Le pont est donc un lieu incontournable pour s’imprégner de l’âme de Prague notamment au moment du coucher du soleil et juste pour admirer la fameuse heure bleue recouvrir les deux rives de la Vltava !

 

 

 

 

 

Pendant la période de l’Avent, de fin novembre au 23 décembre, on peut suivre l’allumeur de réverbères dans sa tournée.
Dans son costume d’époque du XIXème siècle, à l’aide d’un long bâton, il commence à allumer les lampes du pont côté Vieille Ville à droite pour faire demi-tour côté Male Strana et revenir en sens inverse. Cet allumage peut durer une bonne heure car le préposé en profite pour discuter volontiers avec les artistes de rue ou les touristes curieux qui le suivent dans ce spectacle d’un autre temps !!!…
L’allumage de réverbères à Prague remonte à 1847 et s’est arrêté en 1985 !!! En 1940, il n’y avait pas moins  de 9000 lampes à gaz dans la ville qui ont été progressivement remplacées par l’électricité. A partir de 2002, les lampes à gaz avec allumage automatique ont été rétablies dans la plupart des zones historiques de la ville faisant du pont Charles le seul pont du monde éclairé au gaz !!!

 

 

Le pont et son magnifique escalier en X qui descend vers Na Kampe Street ont servi de décor au film Mission Impossible, en voici l’extrait en vidéo

 

 

Old Town Bridge Tower (Tour du Pont de la Vieille Ville) 

 

La tour se situe à l’entrée du Pont Charles du côté est. C’est la porte d’entrée de la vieille ville de Prague et l’une des oeuvres gothiques les plus impressionnantes au monde.
Tout comme le pont, elle a été construite par l’empereur Charles IV et conçue comme un arc de triomphe symbolique à travers lequel les rois tchèques ont défilé, lors de leur couronnement, de la ville jusqu’à l’église du château…

Du haut de ses 47 m qu’on gravit par 140 marches, on a une vue très différente sur le pont et toute la foule qui s’y croise continuellement !!! Elle n’ouvre qu’à 10h00 donc il faut oublier d’y grimper tôt le matin quand le pont est encore désert, par contre, on peut y rester tard jusqu’à 18h00 de novembre à février, 20h00 en mars et en octobre, 22h00 d’avril à septembre, ce qui permet non seulement d’assister au coucher du soleil mais aussi d’admirer les toits de Prague et le panorama sur le pont et le chateau illuminés by night.
En pratique, tout comme les autres tours de la ville, les spots surpuissants qui l’éclairent dès que la nuit tombe sont très très aveuglants et rendent les photos difficiles à cause du contre-jour !!!

Il ne faut pas rater le sous-sol de la tour, 20 marches seulement, où sont exposés tous les trésors qui ont été récupérés dans la rivière depuis avant la construction du pont jusqu’à maintenant… Insolite et très instructif !!!

 

 

Le marché de Noel

 

Immanquable si on se trouve sur place entre le 30 novembre et le 6 janvier pour cette année 2019, on peut y acheter de l’artisanat traditionnel tchèque, des décorations de Noël, manger des marrons grillés, des sandwichs à la saucisse (paprika ou aux herbes) et goûter à l’incontournable Trdelnik.
Il y a plusieurs marchés répartis sur différentes places de la ville. Le plus beau et le plus grand se trouve sur la Place de la Vieille Ville, près de l’horloge astronomique, où un immense sapin est installé, avec une crèche et de nombreux petits chalets en bois. Il est ouvert de 10h00 à 22h00. En 2018, la CNN l’a décrit comme étant l’un des plus beaux du monde!
Le point d’orgue de ce marché est un épicéa magnifiquement décoré de 22m de haut qui s’illumine plusieurs fois par jour à 16h30, 17h30, 18h30, 19h30, 20h30 et 21h30 pour le plus grand plaisir de la foule qui se masse à son pied…

Ils sont tous de sympathiques lieux où locaux comme touristes aiment à se retrouver pour se réchauffer du froid de l’hiver avec un délicieux vin chaud proposés dans tous les marchés et même quelquefois, en libre-service à l’entrée de certains bars-restaurants comme en face du Musée Kafka. Le prix varie de 39 CZK (1,50€) à 80 CZK (3,15€) le verre de 20ml. Le plus cher était sur le marché de Noel du chateau de Prague et tous les vendeurs s’étaient alignés !!!

D’autres événements ponctuent cette période de fêtes comme les concerts classiques et les messes auxquels on peut assister dans les églises, les crèches qu’on peut visiter, les patinoires et l’allumeur de réverbères du pont Charles (cité plus haut)… bref, tout une ribambelle d’activités dont on retrouve le programme sur le site officiel.

 

 

Partagez...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.