Victoria

Torquay

 

La petite ville de Torquay cumule 2 intérêts: c’est la porte de la mythique Great Ocean Road et la capitale du surf en Australie! Ce qui explique qu’elle soit autant touristique et qu’en période de vacances scolaires, c’est l’équivalent de Hossegor en août…
Je lis dans de nombreux blogs qu’elle ne mérite pas qu’on s’y arrête mais moi, j’ai beaucoup aimé et avec un compagnon surfeur, de toutes façons, on ne pouvait pas l’impasse de cette “Mecque” du surf…

 

A voir et à faire

 

BELLS BEACH

Bells Beach et ses vagues mythiques se trouvent à quelques kilomètres à l’ouest de Torquay. C’est un spot de surf réputé car c’est une des plus vieilles étapes du Rip Curl Pro, le championnat du monde de surf, depuis 1961 !!!
Cette compétition a lieu tous les ans au moment du weekend de Pâques.

Contrairement à ce qu’on peut penser, ce n’est pas parce que le trophée à remporter est une cloche, que seul le gagnant a le privilège de faire sonner (“win it to ring it”), qu’elle porte ce nom mais en hommage à John Cavert Bell, un des premiers colons à y faire de l’élevage dans les années 1840 d’où surement l’idée d’un trophée en forme de cloche…
Mondialement connue, elle est un des stops des 2 surfeurs du film ” THE ENDLESS SUMMER” de 1966 et pour les “boddistes”, c’est l’endroit mythique où est censée se dérouler la scène finale du film “POINT BREAK” même si elle a été, en fait, tournée sur Indian Beach dans l’Oregon aux États-Unis pour la plage et à Hawaii pour la vague… Désolée de casser le mythe…

 

 

Longtemps inaccessible jusqu’à ce qu’un surfeur loue un bulldozer pour ouvrir une route d’accès le long de la falaise en 1960, on accède à la plage par un grand escalier en bois d’où on a une vue superbe…

 

 

Si la plage est magnifique, idéale pour un pique-nique et admirer les (toujours nombreux) surfeurs évoluer sur les vagues, il est fortement déconseillé de s’y baigner ou de s’y essayer au surf car les rouleaux sont puissants et réservés aux très très bons surfeurs ou professionnels. Et puis, il vaut mieux garder de l’énergie pour remonter le long escalier… surtout quand il fait 44°C comme le jour où on y était…

 

 

Il y a un parking gratuit au sommet de la falaise avec des sanitaires (douches et toilettes) décorées avec une superbe fresque d’inspiration aborigène.

 

 

Sur la gauche de Bells Beach, il y a un autre spot de surf renommé: WINKI POP. C’est celui que mon compagnon a choisi pour son inoubliable session même si la température de l’eau (15°C) n’invitait pas à y rester tout la journée!

 

 

RIP CURL SURF FACTORY OUTLET, 16 Baines Court

Les marques Rip Curl and Quicksilver ont été fondées à Torquay en 1969 où elles y ont toujours leurs sièges sociaux.
On y trouve donc leurs magasins d’usine qui sont de vraies cavernes d’Ali Baba à des prix défiant toute concurrence avec des réductions allant jusqu’à 75% de réduction sur les prix en boutique!
On peut y acheter des vêtements, des maillots, des chaussures, des combis, des sacs… à des tarifs ridiculement bas.
Evidemment, il faut fouiller et toutes les tailles ne sont pas forcément disponibles mais on ne peut pas ne pas trouver son bonheur… C’était une telle aubaine qu’on a acheté tout ce qu’on voulait et on s’est fait envoyer par la poste un gros colis avec ce qui ne nous servirait pas durant le voyage !!!
Attendez vous à y passer un bon moment parce que les magasins sont très grands.

 

 

Pour l’anecdote, il faisait toujours 44°C quand on est entré dans ces magasins climatisés mais quand on en est ressorti 2 heures plus tard, le vent de terre du nord avait tourné pour un vent de sud de la mer… et il faisait à peine 20°C avec un brouillard à couper au couteau ! Ce même phénomène qu’on avait déjà expérimenté au Cap, en Afrique du Sud quand il fait très chaud mais que la mer est très froide… toujours étrange.

Attention: ces magasins outlets ne sont pas dans SURF CITY PLAZA où à part un magasin d’usine REEF, qui vend surtout des chaussures et des vêtements homme, juste avant le musée, les boutiques de surf affichent des prix réguliers. Il faut passer ce Plaza sur Surf Coast Highway, tourner à droite sur Baines Crescent, les magasins se trouvent sur la gauche. Il y a un grand parking juste devant.

 

 

THE AUSTRALIAN NATIONAL SURFING MUSEUM, 77 Beach Road

Qu’on soit surfeur ou non, une visite au musée national du surf à Torquay est indispensable…
On y apprend les origines du surf en Australie, on y voit l’évolution du matériel grâce à une exposition de planches, de combis, etc…
Des films sont projetés en permanence. Le combi WW et la statue du surfeur d’argent, grandeur nature, sont magnifiques… mais ce que j’ai préféré, c’est l’exposition de storyboards réalisée par un artiste surfeur local, Gordon Stammers. Il a inventé ce personnage, Maurice, un ado fugueur qui surfe un peu partout dans le monde et qui utilise des planches de surf pour donner des nouvelles à ses parents !!! Il écrit sur le recto et ses parents lui répondent sur le verso… Les relations avec les femmes, l’actualité et la philosophie du surf, l’éducation… tous les sujets sont abordés avec beaucoup d’humour….
Au départ, il n’y avait qu’une planche mais ce projet a eu tellement de succès que le musée en a demandé d’autres… et c’est maintenant un vrai roman qui est transcrit sur une dizaine de planches de surf toutes plus décorées les unes que les autres…
Ouvert tous les jours de 9h00 à 17h00.
Entrée: 12 AU$ (8€)/adulte, 8 AU$ (5€)/enfant, 25 AU$ (16€)/famille.

 

 

NIGHTJAR MARKET, Surf Beach Drive

Ce marché artisanal, créé en 2010, est devenu un évènement où se réunissent des milliers de visiteurs pendant 8 semaines en été (les jeudis soirs à Torquay en janvier et les vendredis à Geelong en février). Il tient son nom d’un petit oiseau nocturne local…
On y mange, on y écoute de la musique live, on y danse… bref, on y passe un bon moment!
Il a été annulé en 2021 à cause du Covid. Toutes les infos sur sa réouverture sur le site Facebook.
Entrée: 5 AU$ (3€), gratuit pour les enfants de – de 12 ans.

 

Restaurants

 

GINGER MONKEY CAFE, 4 Baines Crescent

Juste en face du Rip Curl Surf Factory Outlet, un bon resto végétarien où on peut manger ou juste prendre un café après ses achats…Ouvert de 8h00 à 15h00

 

THIRD WAVE KIOSK, Voss Carpark, Foreshore Torquay

Sur le front de mer, pour un petit déjeuner ou un déjeuner avec une magnifique vue sur la mer…
Ouvert de 7h00 à 14h00

 

GROWLERS, 23 The Esplanade

Le resto le plus branché de la ville. Juste en face de la plage, terrasse, plage de sable, déco surf, vue magnifique…
Réputé pour être le meilleur endroit de Torquay. On a adoré!
Ouvert de 8h30 jusqu’à tard

 

Hébergements

 

Entre les surfeurs, les touristes qui font une étape avant d’attaquer la Great Ocean Road, les étudiants en vacances et tous ceux (nombreux) qui apprécient l’ambiance beach life de Torquay, s’y loger en été sans réservation relève vraiment du challenge et si, par chance, on trouve, les tarifs sont exorbitants!
Pour nous, ça a été mission impossible. J’avais pourtant retenu plusieurs adresses dans des styles ou budgets différents mais tout était archi-complet et on a dû retourner sur Geelong!
Je vous les donne tout de même, vous aurez peut-être plus de chance que nous…

 

BELLS BEACH BACKPACKERS, 51 – 53 Surf Coast Highway

A 500m après le Surf City Plaza, une auberge de jeunesse proche des magasins d’usine qui a plutôt bonne réputation.
Chambre double avec sdb partagée à partir de 110,00 AU$ (71€)
Lit en dortoir mixte de 6 personnes à partir de 35,00 AU$ (23€)
Lit en dortoir mixte de 4 personnes à partir de 38,00 AU (25€)

 

TORQUAY HOLIDAY PARK, 55 Surf Coast Highway

Juste avant l’adresse précédente en venant du Surf City Plaza.
Emplacements de camping et bungalows de 1, 2 ou 3 chambres de 116 AU$ (75€) à 185 AU$ (120€)

 

TORQUAY FORESHORE CARAVAN PARK, 35 Bell St

Beaucoup mieux situé, proche de la plage mais plus cher. Bungalows à partir de 134 AU$ (86€)

 

BEACHSIDE, 24 Felix Crescent

Un peu plus loin vers l’est mais toujours près de la plage et du TORQUAY SAILING CLUB, 2 appartements indépendants au rez de chaussée. De 120 AU$ (78€) à 180 AU$ (116€) la nuit.

 

CHIANTI COTTAGES, 147 Ocean Boulevard, 3228 Torquay

Pas loin de la plage, sur la route de Bells Beach, cet hébergement indépendant comporte une maison pittoresque en briques: Casa Giuliana et un studio avec un balcon: Casa Gian.
Entre 120 AU$ (78€) et 210 AU$ (136€)/nuit

 

 

 

Partagez...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.